Accueil » Actualité » Stranger Things : d’où proviennent les pouvoirs d’Eleven ?

Stranger Things : d’où proviennent les pouvoirs d’Eleven ?

Douée de capacités extraordinaires, Eleven ne semble avoir tout révélé de son parcours. Le projet MKUltra aurait eu un impact décisif sur les pouvoirs de la jeune fille.

Pour Eleven, tout commence dans le laboratoire national Hawkins, alors en plein développement du projet MKUltra. Basé sur les travaux de la C.I.A, ce concept vise originellement à contrôler l’esprit de ses cobayes, pour lutter efficacement contre la menace soviétique.

Le programme prévoyait dans ce cadre une prise de psychotropes, pour mieux analyser les réactions de ses sujets. Terry, la mère biologique d’Eleven, a participé à ces tests. Et il semblerait que les substances ingurgitées par cette dernière, ne soient pas étrangères aux capacités développées par la jeune fille.

Aux origines des capacités d'Eleven
Aux origines des capacités d’Eleven – Crédit : Netflix

Déjà abordé par Montauk, le projet MKUltra révèle encore de nombreuses facettes, notamment dans le parcours d’Eleven et sa croissance.

Le sombre parcours d’Eleven

La relation entre Eleven et sa mère est développée différemment par Montauk et Stranger Things. La différence la plus marquante réside dans la place même occupée par le projet MKUltra. Dans la première version, ce programme n’a aucune incidence sur la vie d’Eleven. Sa mère est simplement présentée comme une toxicomane notoire. En se droguant pendant sa grossesse, Terry a donc altéré la génétique de sa propre fille, lui offrant sans le savoir des pouvoirs télékinésiques. La mère sera séparée de sa fille, deux ans après sa naissance. Dans la version officielle, c’est le LSD donné régulièrement à Terry dans le cadre du programme MKUltra qui joue un rôle majeur sur le développement des pouvoirs d’Eleven.

Le Dr Brenner occupe également une place prépondérante dans le parcours de la jeune fille. La version initiale prévoyait de faire du personnage un simple agent, en charge du traitement d’Eleven. Mais la série a finalement choisi d’humaniser le personnage, en lui offrant un nom et une fonction. Ce changement d’arc narratif a permis de renfoncer le lien entre Brenner et Eleven. En devenant une image paternelle pour la jeune fille, le personnage a ainsi révélé toute son ambivalence, se montrant très cruel.

C’est le retour à la vie normale qui sauve Eleven. Cet aspect est d’ailleurs exploité de la même manière par Montauk. En croisant la route de Mike et sa bande, Eleven peut désormais avancer autrement, et se découvrir elle-même. Sa mère est désormais dépeinte comme la victime d’une expérience inhumaine, permettant ainsi de donner davantage de relief émotionnel à sa relation avec Eleven.

Source : CBR

Stranger Things : une saison 4 encore plus sombre !