Accueil » Actualité » Terminator : une scène émouvante coupée au montage, pourquoi ?

Terminator : une scène émouvante coupée au montage, pourquoi ?

Terminator a finalement bien eu raison de passer sous silence cette scène émouvante, réunissant Reese et Connor dans le futur.

Inscrit au panthéon des films cultes, Terminator a pourtant connu de nombreuses versions sur la papier avant de devenir le succès que l’on connaît. Si Mel Gibson a bien failli jouer le rôle, c’est finalement Schwarzenegger qui a hérité du personnage.

Mais ce premier opus a également vu bon nombre de ces scènes finalement coupées au montage. Une partie a d’ailleurs été totalement abandonnée, mettant en scène John et Reese dans le rêve de Sarah. Cette courte séquence devait montrer Kyle sauver la vie de son fils. Mais l’équipe créative a finalement décidé de se passer de cette séquence tout en émotion.

Image 1 : Terminator : une scène émouvante coupée au montage, pourquoi ?
Terminator : le premier opus se prive de John Connor – Crédit : Studio Canal

Cette scène devait renforcer à l’image le lien entre père et fils. Alors pourquoi avoir décidé de ne pas la dévoiler à l’écran ?

Une scène qui aurait ralenti le rythme de Terminator

De nombreuses scènes de Terminator n’ont pas pu être portées sur grand écran. Cela peut s’expliquer pour de simples raisons de budget. Mais dans le cas de la scène John / Kyle, cela est juste une question d’équilibre. En effet, malgré sa jolie teneur dramatique, cette séquence aurait considérablement ralenti le rythme global du film. Cela a finalement été salvateur pour cet opus comme pour le reste de la franchise.

Totalement retiré du premier volet, le personnage de John est finalement apparu dans Salvation. Incarné par Christian Bale, le protagoniste n’a pas vraiment eu la cote auprès des fans. Le film a d’ailleurs souffert de bien mauvaises critiques et d’un échec (tout relatif) au box-office mondial. Alors le tout premier opus aurait pu connaître le même destin, en maintenant à l’écran le personnage. Beaucoup voient donc en son absence initiale, un mal pour un bien.

Connor apparaîtra finalement dans le second opus, à l’âge adolescent. Il est dépeint comme une adolescent aussi brutal qu’asocial. Privé de sa mère, retenue en asile psychiatrique, John a appris à ne pas compter sur les autres. Il s’est forgé un caractère affirmé et s’est débrouillé pour subsister. C’est le comédien Edward Furlong qui fut donc le premier a camper le rôle à l’écran. Mais avant Bale, d’autres comédiens hériterons du rôle dans les opus suivants : Nick Stahl et Thomas Dekker.

Finalement, cette scène n’aura pas manqué au premier film, déjà très dense. Le personnage aura eu l’occasion de se faire une place dans le reste de la franchise, même si il n’est clairement pas celui que les fans préfèrent.

Source : Screenrant

Terminator Renaissance : Comment une fuite de script a modifié la fin du film ?