Accueil » Actualité » Tesla Bot : un robot humanoïde utilisant l’intelligence artificielle des véhicules Tesla

Tesla Bot : un robot humanoïde utilisant l’intelligence artificielle des véhicules Tesla

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a dévoilé jeudi un robot humanoïde appelé Tesla Bot, qui fonctionne avec la même IA que celle utilisée par la flotte de véhicules autonomes de Tesla.

Elon Musk a affirmé lors de sa conférence AI Day que son entreprise travaille sur un robot humanoïde. Le PDG de Tesla a annoncé que l’entreprise construira un prototype « dans le courant de l’année prochaine ».

Tesla Bot - Tesla
Tesla Bot – Crédit : Tesla

Selon Tesla, son premier robot humanoïde s’appuiera sur l’expérience de l’entreprise en matière de machines automatisées dans ses usines, ainsi que sur certains des matériels et logiciels qui alimentent le logiciel d’aide à la conduite Autopilot de l’entreprise. L’année dernière, nous avions pu voir une vidéo de l’impressionnant bal de robots de Tesla à la Gigafactory de Shanghai.

Tesla Bot sera conçu pour effectuer diverses tâches dangereuses et répétitives à la place des humains. Il pourra également naviguer dans notre monde sans avoir à recevoir d’instructions étape par étape. En d’autres termes, bienvenue dans un film de science-fiction avec des esclaves robots.

Tesla Bot, un esclave robot au service des humains

Tesla Bot mesurera 1,80 m et pèsera seulement 57 kg, grâce à l’utilisation de matériaux légers pour son corps. On retrouvera un écran sur son visage qu’il pourra utiliser pour afficher des informations utiles. De plus, la machine pourra se déplacer à une vitesse maximale de 8 kilomètres par heure, soit un peu plus vite que la vitesse de marche moyenne d’un humain, et pourra porter des charges allant jusqu’à 20 kg.

Il ne s’agit pas d’un autre projet fou d’Elon Musk qui mettra plusieurs années à arriver sur le marché, puisqu’un prototype devrait déjà arriver dès l’année prochaine. Musk a déclaré qu’il était logique de concevoir le robot. En effet, les ingénieurs de Tesla ont déjà créé des « robots semi-sensibles sur roues » sous la forme de ses véhicules. De plus, une grande partie de la technologie devrait donc pouvoir être affinée et transférée dans l’humanoïde. Elon Musk travaille aussi sur Neuralink, qui avait appris à un singe à jouer au Pong avec son cerveau.

Le Tesla Bot est également destiné à mettre en valeur et à tester les compétences de Tesla en matière d’intelligence artificielle ainsi que son nouveau superordinateur Dojo, qui est principalement conçu pour permettre aux voitures de se déplacer sans interaction humaine.

Source : TechCrunch