Accueil » Actualité » Tesla : Elon Musk a voulu vendre sa société à Apple, mais Tim Cook n’a pas voulu le rencontrer

Tesla : Elon Musk a voulu vendre sa société à Apple, mais Tim Cook n’a pas voulu le rencontrer

Alors que Tesla était en difficulté il y a quelques années pendant la conception de la Tesla 3, Elon Musk a souhaité rencontrer Tim Cook pour revendre sa société à Apple. Ce dernier n’a même pas souhaité le rencontrer.

Le développement de la Model 3 et sa production à grande échelle ont été extrêmement compliqués. C’est pourquoi, discrètement, Elon Musk s’est rapproché de Tim Cook dans le but de parler du rachat par Apple de Tesla.

Le model 3 à l'origine de ce rapprochement. Crédit : Tesla
Le model 3 à l’origine de ce rapprochement. Crédit : Tesla

C’est dans un tweet qu’Elon Musk confie avoir proposé à Tim Cook de lui céder Tesla pour 1/10e de sa valeur actuelle soit 60 milliards de dollars. La rencontre n’aura même pas eu lieu suite au refus de Tim Cook.

Un refus qui pourrait paraître choquant et faire sourire aujourd’hui, mais à remettre dans son contexte de l’époque. Tesla était à 1 mois de la faillite pendant la production de la Model 3.

La valeur boursière de Tesla a explosé depuis

Annoncée en 2016, la Model 3 a intéressé énormément de personnes et la marque a dû gérer les 500 000 précommandes reçues. Dans l’incapacité de tenir le rythme de production annoncé, la firme a adapté sa production et revu son offre pour réussir. Avec six mois de retard, l’objectif des 5 000 véhicules par semaine est atteint.

C’est ce l’on pourrait appeler une occasion manquée. En grande difficulté à l’époque et enregistrant des pertes immenses, l’action de Tesla se négociait entre 50 et 70 dollars contre plus de 600 aujourd’hui. L’entreprise d’Elon Musk a même récemment dépassée pour la première fois de son histoire les 500 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Apple, malgré son refus de racheter Tesla, continue le projet Apple Car

Ce tweet est venu d’une discussion sur le projet de voiture électrique de la marque à la pomme. Alors qu’il semblait être retourné dans les cartons, le projet Apple car semble à nouveau d’actualité avec un lancement prévu en 2025. Une voiture autonome dotée d’une batterie LifePO4 (Lithium-fer-phosphate) similaire à celle de certaines Tesla chinoises.

Pendant ce temps, Tesla continue son développement de son “Full Self Driving” dont la sortie grand public est imminente. Entre la construction de la GigaFactory en Allemagne, ralentie certes, le développement de l’usine à Cybertruck au Texas et l’augmentation de la production chinoise du crossover Model Y, il semblerait que les jours noirs de Tesla soient derrière.

Apple n’a, pour le moment, pas réagi officiellement au tweet d’Elon Musk.

Source : Cnet.com