Accueil » Actualité » Tesla : l’Autopilot se met à jour pour reconnaître et réagir aux feux tricolores et aux panneaux Stop

Tesla : l’Autopilot se met à jour pour reconnaître et réagir aux feux tricolores et aux panneaux Stop

Tesla met à jour son système de conduite automatisée. L’Autopilot détecte désormais les feux tricolores et les panneaux Stop pour adapter la vitesse du véhicule. La fonctionnalité apporte un niveau de sécurité supplémentaire, mais reste en bêta. Elle commet encore trop d’erreurs.

Tesla vient de déployer une mise à jour de son assistant de conduite. Avec le patch 2020.12.6, l’Autopilot est maintenant capable de reconnaître les feux de signalisation et les panneaux Stop. Une fonctionnalité qui marque une étape supplémentaire vers la conduite entièrement autonome qu’Elon Musk avait déjà annoncée pour l’année dernière. En accès anticipé depuis deux mois, le patch est désormais disponible pour tous les clients américains. Une mise à jour est prévue pour les autres pays, mais on ignore encore le planning exact de Tesla. La firme doit en effet l’adapter à leurs signalétiques spécifiques avant d’envisager une distribution plus large cet été.

Image 1 : Tesla : l’Autopilot se met à jour pour reconnaître et réagir aux feux tricolores et aux panneaux Stop
Crédit : Dirty Tesla

La note de version précise que la mise à jour permet d’identifier les feux tricolores et les panneaux Stop pour induire de nouveaux comportements aux intersections. Lorsqu’un feu tricolore est vert, orange, clignotant ou éteint, le véhicule ralentit automatiquement. S’il repère un feu rouge ou un panneau Stop, il ralentit et s’arrête. Une pression sur le boîtier de vitesse ou l’accélérateur permet d’indiquer que le véhicule peut poursuivre sa route sans danger. Tesla rappelle que la fonctionnalité est encore en bêta, et qu’il arrive parfois qu’elle n’interprète pas correctement une situation. Il convient donc de rester vigilant, les premiers retours des possesseurs de Tesla le confirment.

L’Autopilot progresse, mais commet encore trop d’erreurs pour être autonome

Dans sa première version, la fonctionnalité provoquait l’arrêt des Tesla même au feu vert. La mise à jour est beaucoup plus fiable, et les premiers essais montrent qu’elle apporte un niveau de sécurité supplémentaire. Elle reste néanmoins en version bêta. La chaîne YouTube Dirty Tesla a mis en ligne une série de vidéos qui illustre le comportement de l’Autopilot dans différentes situations. Le système réagit plutôt bien, mais il commet encore des erreurs. Tesla va bien sûr l’améliorer, mais la route semble encore longue avant d’obtenir un système de conduite entièrement autonome. Comme à son habitude, Elon Musk fait preuve d’un optimisme à toute épreuve, il vient en effet de confirmer que ses taxis autonomes seront prêts pour être déployés cette année.

Votre Tesla se garera automatiquement avant fin 2020, c’est le souhait d’Elon Musk

Source : Teslarati