Accueil » Actualité » Tesla Roadster : un 0 à 100 km/h en 1,1 seconde avec un moteur de fusée

Tesla Roadster : un 0 à 100 km/h en 1,1 seconde avec un moteur de fusée

Quel sera le temps nécessaire à la future Tesla Roadster pour atteindre les 100 km/h ? 1,9 seconde. Équipée de propulseurs conçus par SpaceX dont Elon Musk ne cesse de parler, il lui faudrait à peine un peu plus d’une seconde !

Une voiture Tesla
Crédit : Tesla

Si la future Tesla Roadster se fait attendre, ce n’est pas simplement pour ses performances relativement incroyables et son autonomie de 1000 kilomètres, mais aussi pour savoir si la version SpaceX sera vraiment produite. Celle-ci embarquerait des propulseurs à gaz froid qui en ferait d’après Elon Musk, une voiture digne de James Bond, 2 d’entre eux étant caché derrière la place qu’immatriculation.

Des équations à beaucoup d’inconnues

Si le patron de Tesla ne manque pas jamais une occasion de vanter sa future Roadster et les performances exceptionnelles qu’elle montrera, et s’il est également très prolixe concernant les propulseurs qu’elle embarquera, il n’a jamais donné de chiffres concrets. Qu’à cela ne tienne, le Youtubeur et vulgarisateur scientifique Jason Fenske de la chaîne Engineering Explained s’est lancé dans le calcul avec le peu d’informations chiffrées disponibles.

Il n’est pas évident de calculer une performance surtout avec autant d’inconnues. Tesla a donné très peu de chiffres. On sait que le 0 à 60 miles/h sera atteint en 1,9 seconde grâce à ses 10 000 Nm de couple réparti sur ses 4 roues motrices. Cela permet de calculer un poids de 2 tonnes et une accélération de 1,44 g. Les propulseurs à gaz froid sont plus difficiles encore à calculer. Pourtant, en considérant qu’ils utiliseront de l’air compressé, il a une descente idée de certaines des variables.

1,1 seconde pour le 0 à 60 miles par heure ?

Là où il est bloqué est pour le calcul de la force de ses propulseurs, du coup, il est obligé de se référer à un tweet d’Elon Musk qui sous-entendait que la puissance des propulseurs était suffisante pour permettre à la Roadster de flotter en l’air. Si ce n’est pas une information précise, c’est la seule qu’il a trouvée. En considérant que toute la puissance était orientée vers l’arrière, il arrive à la conclusion qu’elle serait capable d’atteindre les 60 miles par heure en seulement 1,1 seconde.

Il est même allé jusqu’à calculer la distance de freinage de 60 miles par heure à l’arrêt complet. Il ne faudrait que 14 mètres à la voiture pour s’arrêter soit 2 fois moins que la Porsche GT2 RS. En ce qui concerne le poids d’air nécessaire, hors matériel et hors propulseurs, il faudrait 30 kg d’air compressé pour tenir cette seconde d’accélération. Pour lui, elle ne devrait pas embarquer beaucoup plus que cela.

Source : Engineering Explained