Accueil » Actualité » Tesla : un conducteur filme sa Model X en pilote automatique depuis le siège passager

Tesla : un conducteur filme sa Model X en pilote automatique depuis le siège passager

Ignorant toutes les consignes de sécurité, cet automobiliste possesseur d’une Tesla Model X a filmé sa voiture en mode pilote automatique depuis le siège passager. Une conduite totalement irresponsable quand on sait que le pilotage automatique n’est pas infaillible et nécessite encore une surveillance humaine.

On le sait, le pilotage automatique et la conduite autonome ne sont pas encore au point. Malheureusement, cet état de fait ne semble pas clair pour tout le monde. En effet, certains possesseurs de Tesla semblent penser que le mode de conduite automatique est fiable et qu’ils peuvent détourner leur attention de la route. C’était le cas notamment de ce conducteur qui a fini dans le fossé après avoir filmé la conduite autonome de sa Model 3. Aussi peu prudent, un autre utilisateur se permet aujourd’hui le luxe de s’asseoir sur le siège passager pendant que sa voiture gère la conduite, seule.

La Tesla Model X.
La Tesla Model X. Crédits : Pixabay

Pour ne rien arranger, le conducteur ne semble absolument pas conscient des limites de cette technologie. « S’il n’y avait que des Tesla sur la route, il n’y aurait plus d’accidents », déclare-t-il. Il semble penser qu’utiliser le mode tout automatique lui permet de ne pas être attentif à la route. Une inconscience totale qui met en évidence les connaissances limitées de certains utilisateurs sur le sujet.

The new upgrades got the Tesla 🚙 🚖 Driving me to breakfast 🥞 🍳 #TeslaGang #Tesla #TeamToyz Go follow more on IG @Houseoftoyz

Publiée par Albert Siplen sur Dimanche 27 septembre 2020

Un système encore trop limité pour être fiable

En effet, Tesla l’écrit noir sur blanc, « le pilotage automatique et la conduite autonome sont censés être utilisés en association avec un conducteur totalement attentif, qui a ses mains sur le volant et qui est prêt à reprendre le contrôle à tout moment. » La firme américaine précise également que « bien que ces fonctionnalités soient prévues pour être améliorées au fil du temps, la technologie actuelle ne rend pas le véhicule totalement autonome. » Une directive claire et nette de la part de Tesla, qui semble en laisser certains de marbre.

L’ignorance de ces instructions a déjà occasionné des accidents graves, à l’instar de ce conducteur décédé en mars 2019 au volant de sa Model 3. Plus tôt cette année, une Model X a été impliquée dans un accident mortel lié entre autres à un excès de confiance d’un utilisateur utilisant la conduite automatique. Lors de cet accident, le pilote automatique a semble-t-il déclenché un changement de direction vers la gauche et a dirigé le véhicule vers un atténuateur de collision. Le conducteur n’a pas réagi car il utilisait son iPhone.

A l’époque, le président du NTSB, Robert Sumwalt, a déclaré sans détour : « si vous vendez une voiture avec un système d’assistance à la conduite avancé, vous ne vendez pas une voiture autonome. Si vous conduisez une voiture avec un système d’assistance à la conduite avancé, vous ne possédez pas de voiture autonome. »

Tesla : un conducteur percute une voiture de police alors qu’il regardait un film en pilotage automatique

Source : Carscoop