Accueil » Actualité » Tesla : une Model 3 écrase un faux piéton lors d’un test de freinage automatique

Tesla : une Model 3 écrase un faux piéton lors d’un test de freinage automatique

Tesla possède certains des systèmes de conduite assistée les plus avancés et les plus controversés du secteur. Cette technologie permet à la voiture de changer de voie automatiquement, de maintenir sa vitesse grâce à un radar, et elle s’arrête automatiquement pour les piétons si vous ne le faites pas.

Cependant, lors d’une démonstration publique du système de freinage avec un mannequin en guise de piéton, la Model 3 n’a pas jugé bon de freiner.

Tesla Model 3 écrase un piéton - StultusVox / Twitter
Tesla Model 3 écrase un piéton – Crédit : StultusVox / Twitter

Tesla n’a pas les meilleurs antécédents en matière de démonstrations publiques. Qui se souvient que la vitre du Cybertruck Tesla s’est brisée lors de la révélation publique du pick-up après qu’Elon Musk ait fièrement proclamé qu’il était équipé de verre pare-balles ?

Lors d’une récente démonstration de sécurité en Chine, une Tesla Model 3 blanche a heurté un mannequin piéton lors d’un test de son système AEB (freinage automatique d’urgence). La berline électrique n’a pas remarqué le mannequin, ou a peut-être décidé de l’ignorer comme celui-ci n’est pas humain. Quoi qu’il en soit, à l’approche d’un obstacle, humain ou non, la Tesla Model 3 aurait dû s’arrêter. Ce n’est pas la première fois que l’Autopilot ne détecte pas un piéton. Au Japon, il aurait été la cause d’un accident mortel entre une Model X et un piéton.

Une autre Tesla Model 3 percute un mannequin immobile

Dans une autre vidéo, une Model 3 rouge est montrée en train de percuter un mannequin qui traverse un passage piéton, mais celui-ci est immobile. On peut voir que la Model 3 a bien reconnu un objet devant elle, comme en témoigne la zone rouge qui apparaît sur l’écran central. Cependant, le temps que la voiture remarque le mannequin, il était trop tard. Si le mannequin avait été une vraie personne, le résultat aurait pu être fatal.

Même si ces tests ne se sont pas montrés concluants, Tesla a déclaré que l’Autopilot améliore la sécurité routière. En effet, certains conducteurs ont pu, grâce à cette fonctionnalité, éviter des accidents. Par exemple, un conducteur avait évité de justesse un sanglier en pleine nuit.

Source : StultusVox