Accueil » Test » [Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?

[Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?

Image 2 : [Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?
7/10

Logitech MX Vertical

101,26€ > Amazon
On aime
  • La texture du repose-pouce
  • Permet de contrôler deux PC simultanément
  • Sa connexion sans-fil qui ne rompt pas
On n’aime pas
  • Onéreuse
  • Perte de précision
  • Confort anecdotique
Verdict :

On s’habitue à sa forme en quelques heures, mais la MX Vertical n’offre pas une différence de confort suffisante pour justifier d’abandonner sa souris classique. Pire, elle fait perdre en productivité, les déplacements étant moins fins qu’avec une souris plate. Son logiciel associé est bien pensé et propose une fonction 2 PC en 1 assez intéressante. Et bien que l’expérience ne nous ait pas convaincue, la MX Vertical s’impose tout de même comme la meilleure référence de son segment, ou la moins pire.

plus

Les souris verticales semblent avoir le vent en poupe ces temps-ci. Des compagnies comme Cherry et Microsoft ont déjà essayé de créer des souris de bureautique sous un nouvel angle afin d’améliorer le repos de la main. C’est maintenant au tour de Logitech de proposer sa propre vision de la souris dite ergonomique.

Les souris de jeu et de bureautique du constructeur suisse font déjà parties des meilleures occurrences du marché. Tourner de 90° une bonne souris ne devrait, en théorie, pas présenter de problème pour lui.

En pratique, cependant, l’exercice qui aboutit à la MX Vertical Advanced Ergonomic Mouse n’est pas si concluant. L’appareil souffre des mêmes problèmes que toutes les autres souris verticales : pression sur la partie la plus fine du poignet, base trop facile à bouger et la sensation que l’on pourrait obtenir un confort aussi bon avec une souris de jeu affichée au même prix, voire moins (la G305 est top).

>>> Comparatif : test de 44 souris dédiées aux jeux vidéo

Mais si vous aimez le format vertical, la MX Vertical a de beaux atouts. Son logiciel est robuste (bien qu’imprécis), sa conception physique est inventive et la connectivité sans-fil est impeccable. Enfin, pour le moment, il s’agit de l’une des meilleures souris « ergonomiques ».

Oui – Un design sobre et agréable

Si vous n’avez jamais vu une souris verticale auparavant, la MX Vertical illustre assez bien cette catégorie. Imaginez une souris standard inclinée à près de 90° dans le sens des aiguilles d’une montre et posée sur une large base ovale et vous avez à peu près la structure de ce type de souris. La MX Vertical est grande (78,5 x 79 x 120 mm) et dispose d’un repose-pouce légèrement texturé et caoutchouteux ainsi que d’un espace élargi à côté du clic droit afin de permettre aux autres doigts d’être en contact avec sa surface. Confortable ou non, l’expérience dépend en grande partie de l’orientation que vous donnez à votre poignet lorsque vous utilisez une souris. De notre côté, la position imposée par la MX Vertical n’était pas innée, mais malgré cette contrainte, nous avons trouvé nos marques après quelques heures d’utilisation.

Image 3 : [Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?

Côté boutons, on n’est clairement pas sur une souris de jeu. Ils sont assez limités donc, mais pas faméliques. Sur la partie supérieure de la souris, on compte un clic gauche et un clic droit et une molette de défilement clicable. Juste au-dessus de la zone du pouce sont situés deux autres boutons programmables. Sous la souris, se cachent le bouton marche/arrêt ainsi qu’un sélecteur permettant de choisir entre trois accès sans fil (un ordinateur de bureau, son PC professionnel et son portable personnel, par exemple).

Image 4 : [Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?

La disposition des boutons est intelligente et n’encombre pas la surface de l’accessoire. Seul le sélecteur de source est peu pratique. Lorsque l’on doit passer d’un PC à l’autre, il faut donc soulever la souris à chaque fois. On avait préféré l’accès rapide à ce paramètre sur le clavier K980 de Logitech. Idem, on aurait aimé accéder à cette fonction sur le dessus de cette souris.

Non – Ergonomique, mais pas assez

Pour son confort, la MX Vertical ne résout pas le problème d’une éventuelle douleur du poignet. C’est un classique, les souris, et même les plus évoluées, peuvent provoquer le syndrome du canal carpien chez l’utilisateur qui reste vissé des heures devant son écran. Avec sa forme singulière, la MX Vertical est donc censée atténuer la pression exercée sur le bas du poignet. Si c’est bien le cas, elle engendre en même temps une nouvelle pression sur le côté du poignet. Néanmoins, dans notre cas, nous n’avons pas éprouvé de douleur après quelques jours d’utilisation quotidienne.

Image 5 : [Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?

Oui – Fonctionnalités intéressantes

Outre son aspect physique, la MX Vertical se distingue aussi par son sans fil et son logiciel associé.

Sous elle, on trouve un boutons qui permet de sélectionner l’un des trois canal disponible. Elle peut être connectée en Bluetooth ou via son dongle USB, mais aussi en filaire, en USB classique. En sans fil, la connexion est tout à fait stable. C’est une belle amélioration que nous constatons, étant donné que Logitech avait eu quelques déboires de ce côté avec quelques-unes de ses souris, dont la MX Master. Seul défaut à noter ici, l’absence de logement dans la souris pour embarquer le dongle USB. Dommage puisque même une moins onéreuse G305, par exemple, propose cet espace.

Image 6 : [Test] Que vaut la souris Vertical de Logitech ?

Le logiciel, Logitech Options, est un vrai couteau-suisse. On peut y personnaliser presque tous les boutons. On regrette en revanche que le réglage de la sensibilité ne se fasse que via un curseur et non pas plus finement avec des chiffres.

Une fonction sympa permet d’utiliser la souris sur deux ordinateurs en même temps, pourvu qu’ils soient sur le même réseau. Dès lors, on peut déplacer son curseur d’un bureau à l’autre et même copier et coller des fichiers de cette manière. Et le pire c’est que ça fonctionne, bien que le passage d’un PC à un autre n’est pas aussi fluide que l’on pourrait l’espérer. On salut pourtant l’effort consenti pour améliorer la productivité de l’utilisateur par ce biais.

Ce logiciel donne une longueur d’avance à la MX Vertical sur ses concurrents, mais ne se révèle pas non plus indispensable et reste perfectible.

>>> Comparatifs et tests des meilleurs pc portables 2019 par marque

Non – On y perd en précision

Afin d’évaluer la MX Vertical en tant que souris de bureautique, nous l’avons utilisé durant quelques jours à la rédaction. Si nous nous sommes en quelques heures accoutumés à la forme non conventionnelle de cette souris, elle ne nous est pas apparue comme salvatrice pour notre productivité. La forme verticale de cette MX s’est même avérée handicapante. Si l’on s’y habitue, le placement à 80° de la main sur la souris provoque une perte de précision dans les déplacements. En clair, elle est impossible à utiliser pour de l’édition photo, par exemple.