Accueil » Actualité » The Boys : quand la série Amazon censure le viol de Starlight

The Boys : quand la série Amazon censure le viol de Starlight

Pour garder sa place au sein des Sept, Starlight est victime d’abus sexuel collectif. Mais la série The Boys censure volontairement une bonne partie de la scène source de la bande-dessinée.

Si Eric Kripke n’a jamais fait dans la dentelle avec The Boys, le showrunner a pourtant censuré plusieurs passages du comics original. C’est notamment le cas avec Starlight, contrainte de subir bon nombre d’abus sexuels pour garder sa place. Si dans la série, Starlight ne subit que les assauts de The Deep, l’histoire originale met en scène un viol en bande organisée. Ainsi, la jeune femme est abusée par Homelander, Black Noir et A-Train. Ce détail, pourtant prépondérant dans le parcours de Starlight, ne pouvait pas apparaître ainsi à l’écran. Pour Kripke, montrer ce viol collectif aurait été synonyme de facilité et de mauvais goût.

Le parcours de Starlight n'est pas celui que l'on croît
Le parcours de Starlight n’est pas celui que l’on croît – Crédit : Amazon Prime Vidéo

Représenter une agression sexuelle à l’écran est une entreprise toujours délicate. Alors Kripke a dû édulcorer les choses, sans pour autant minimiser les conséquences de ces abus sur le futur de la jolie blonde.

Un passage complexe

Ce détail de la vie de Starlight n’est pas sans rappeler un passage subversif d’un autre programme à succès : le viol de Sansa Stark dans Game of Thrones. Mais Kripke s’est refusé à aller trop loin dans la représentation de cette séquence, ne voulant pas choquer gratuitement et inutilement. Ainsi, c’est dans la suite du parcours du personnage que le showrunner parvient à montrer combien cette expérience a été traumatisante pour elle.

Starlight décide en effet de parler publiquement de ce que The Deep lui a fait subir. Ce qui n’est pas le cas dans la bande -dessinée. La jeune femme souhaite mettre au grand jour ses agissements et finit par recevoir le soutien des autres supes. Cela permet à l’arc narratif de jouer sur le parcours intérieur de l’héroïne, devant apprendre à se reconstruire malgré ce traumatisme lourd à porter. En dévoilant la vérité, Starlight obtient ce qu’elle souhaite : condamner The Deep à perdre sa place. Le supe cherche à se racheter une conduite, du moins en apparence. Car une seule chose l’intéresse profondément : retourner au sein de la bande. Mais Starlight n’est pas dupe et le met une nouvelle fois face à la vérité.

Ce seul acte courageux montre à quel point la demoiselle a changé. Annie / Starlight est désormais prête à prendre sa vie en mains. Si la série avait respecté l’arc narratif original, il aurait été plus compliqué de condamner trois personnages et se priver de ressorts scénaristiques pour la suite. En se focalisant uniquement sur The Deep, Kripke parvient tout de même à restituer l’essence même de cet aspect important de l’histoire.

Cette liberté d’adaptation permet au programme de créer un récit plus riche. Mais surtout, cela offre la possibilité de rendre enfin justice à Starlight. La saison 3 devrait permettre à Annie de s’imposer davantage. Car la jeune femme n’a sûrement pas dit son dernier mot ! Et les filles risquent bien de renverser la tendance pour enfin prendre le pouvoir !

Source : Screeenrant