Accueil » Actualité » The Mandalorian : Gina Carano se confie dans une interview avec Ben Shapiro

The Mandalorian : Gina Carano se confie dans une interview avec Ben Shapiro

Dans une longue interview accordée à Ben Shapiro, la comédienne Gina Carano revient longuement sur la polémique liée à son départ de la série The Mandalorian.

Ce n’est plus un secret pour personne : Gina Carano ne fera plus partie de The Mandalorian. Remerciée par Disney, l’actrice a tout de même pu s’exprimer sur son sort, au micro de Ben Shapiro. Après d’inacceptables propos transphobes et antisémites, Carano joue la carte de la confession pour mieux défendre sa situation. Acharnement sur les réseaux sociaux ou projets d’avenir : l’actrice revient sur son nouveau parcours du combattant au cœur d’une polémique qui ne semble toujours pas faiblir. Shapiro s’apprête d’ailleurs à financer le prochain film de Carano, dégoûté par le comportement d’une « gauche hollywoodienne autoritaire ».

Gina Carano tente de se justifier après la polémique
Gina Carano tente de se justifier après la polémique – Crédit : Disney +

Shapiro est le seul à offrir son média et son appui à la comédienne au cœur de la controverse. Ce dernier martèle sa position sans équivoque : il souhaite « offrir une alternative aux créatifs qui refusent de s’incliner devant l’omerta hollywoodienne ».

Quel avenir pour Carano ?

Au cours de cette interview, Carano revient en détails sur la polémique liée à ses tweets. Son publiciste a d’ailleurs pris la défense des studios pour qu’elle présente immédiatement des excuses pour sauver sa peau. Mais la comédienne en a visiblement décidé autrement. Il semble également que les créatifs de la série continuent à dénoncer ses agissements sur bon nombre de supports numériques. Un directeur artistique vient d’ailleurs de créer une page GoFoundMe afin de collecter des dons pour les droits trans. Ce dernier dépeint la comédienne comme une « malheureuse ignorante ».

Disney aura pourtant voulu dans un premier temps sauver la situation. En effet, le studio a offert à la comédienne les services d’un expert des médias, afin qu’elle apprenne à mieux mesurer ses propos sur les réseaux. Mais Carano persiste en publiant de nombreux articles sur la fraude politique, vantant également les anti-masques en pleine période de pandémie. Sur ce sujet, la comédienne se dit simplement bafouée dans ses convictions les plus intimes, qui ne peuvent en aucun cas avoir de répercussions sur son travail. Pourtant Disney en décide autrement, en commençant par annuler le spin-off centré sur le personnage de Cara Dune.

Encore sous le choc de la vague suscitée par le #fireginacarano , la comédienne insiste sur le fait que Disney n’avait toujours pas affirmé en retour sa volonté de la licencier. Mais Carano semble surtout se plaindre des réactions violentes à son encontre. « Mes actions envers les autres êtres humains parlent d’elles-mêmes. Je ne suis pas un être humain parfait. J’ai tellement à apprendre. Je vais faire des erreurs. Je veux juste que les gens réfléchissent. Car ils se jettent sur moi mais me connaissent-ils vraiment? » affirme ainsi la comédienne.

Si Shapiro reste un soutien inconditionnel de la comédienne, son futur dans l’industrie cinématographique semble pourtant condamné. En effet, Carano est encore pointée sévèrement du doigt pour ses propos. Reste à savoir si le temps permettra à la comédienne de se rendre compte de la teneur de ses paroles publiques. En attendant, les amoureux de Cara Dune doivent se résoudre à dire au revoir à la jeune actrice.

Source : LRM ONLINE