Accueil » Actualité » Twitter envahi par les bots porno. Vos données personnelles en danger ?

Twitter envahi par les bots porno. Vos données personnelles en danger ?

Les bots porno sont facilement identifiables sur les Facebook ou Instagram. Sur Twitter, c’est une autre paire de manches.

Twitter spam porno bots faux comptes

La suppression de demandes d’ajouts d’amis et de messages privés envoyés par des profils plus que douteux fait partie de nos bonnes vieilles habitudes sur Facebook et Instagram.

Une photo de profil aguicheuse, un « slt c va » accompagné d’un lien raccourci pour seule prise de contact, et surtout zéro ami / abonné en commun… ce sont autant de pistes qui vous permettent d’identifier un spammeur, humain comme bot.

Mais sur Twitter, ces faux comptes sont devenus très malins. Repérée par le site Endgadget, une nouvelle génération de bots pullule en effet sur le réseau de microblogging et elle emploie les meilleures techniques de Social Media Manager pour vous inciter à les suivre.

Des techniques d’approche élaborées

La plus repérable : prendre un trending topic (les sujets populaires de Twitter) comme nom d’utilisateur. Par exemple : « Fan émoustillée de #StrangerThingsSaison3 » ou « Viens me voir à la#Gamescom2019 ». Une façon originale apparaître en tête du top tendances.

Autre méthode imparable : investir dans les vidéos en direct et les tweets sponsorisés pour gagner en visibilité. Plus politiquement corrects et présentables que leurs pairs présents sur Facebook et Instagram, ces twitbots passent régulièrement à travers les mailles de la modération.

En l’occurrence, les conditions générales d’utilisation sont respectées puisque, souvent, aucun lien illicite n’est visible sur le profil ou les tweets du spammeur. Ce dernier vous les enverra ensuite par message privé ou vous invitera à échanger plus longuement sur Whatsapp. Où il pourra au mieux vous rediriger vers des sites pornos.

Au pire, procéder à une sextorsion en vous envoyant un fichier photo / vidéo qui dissimule un malware capable d’accéder à vos contacts, voire à vos données bancaires. Comme quoi, il n’y a pas que les politiciens qui font du tort à Twitter…