Actualité

Une Fitbit précipite le mari assassin en prison

Fitbit Charge 5 – Crédit : Fitbit

Les gadgets de technophiles peuvent littéralement se muer en enquêteurs de talent. Un voleur de bagages a notamment été démasqué par un AirTag qui a permis de le localiser. Ce vendredi, nous vous dévoilons les dessous technologiques d’une autre enquête portant cette fois-ci sur une affaire d’homicide. Un habitant du Connecticut a été condamné à 65 ans de prison. Il a été reconnu coupable de l’assassinat de sa femme survenu en 2015.

Plus de 100 personnes ont témoigné au cours de ce procès qui s’est étalé sur cinq semaines. Depuis qu’elle a éclaté, l’affaire avait attiré l’attention médiatique en raison notamment de l’implication d’une Fitbit. À l’époque, Richard Dabate avance sa propre version des faits auprès des enquêteurs. Il assure qu’un homme masqué s’est introduit par effraction dans leur maison avant d’abattre froidement sa femme.

Dabate relate ensuite avoir été agressé et ligoté. La police l’a retrouvé avec des blessures superficielles faites par un couteau ; son bras et sa jambe étaient attachés à une chaise pliante.

Les données Fitbit accablent l’accusé

Problème soulevé par les enquêteurs : la chronologie de évènements révélée par Dabate ne correspond pas aux données relevées sur la Fitbit de sa femme. Le tracker d’activité contredit l’horaire de la mort dévoilé par le mari. Les données indiquent en effet que la victime était encore en mouvement pendant une heure après l’horaire avancé par Dabate. Par ailleurs, il n’y avait aucun signe de lutte dans la maison.

À lire > Sa montre Fitbit lui apprend que son petit ami la trompe

Selon le procureur Matthew Gedansky, l’accusé avait élaboré un plan pour tuer sa femme et organiser sa fuite alors qu’il entretenait une liaison avec une autre femme qu’il avait mise enceinte. De son côté, l’avocat Trent LaLima a remis en cause la fiabilité des données Fitbit. Il a en outre assuré que la version de son client est renforcée par un ADN inconnu trouvé dans la maison ainsi que par un témoignage. Clamant son innocence, Dabate compte ainsi faire appel.

Source : NBC

Cet article a été modifié le: 19 août 2022 15 h 09 min