Accueil » Actualité » Une plaque d’immatriculation « O10 » de 1902 vendue plus de 143 000 euros aux enchères

Une plaque d’immatriculation « O10 » de 1902 vendue plus de 143 000 euros aux enchères

Les voitures de luxe de l’époque étaient chères, mais les plaques d’immatriculation rares datant de 1902 le sont encore plus aujourd’hui. Une plaque d’immatriculation « O10 » s’est vendu 143 400 euros aux enchères au Royaume-Uni.

Bien que le prix de vente soit très élevé, celui-ci ne correspond pas qu’à la plaque d’immatriculation et son numéro très spécial, mais aussi à son histoire de plus d’un siècle.

Jaguar avec la plaque d'immatriculation 010 - silverstoneauctions
Jaguar avec la plaque d’immatriculation 010 – Crédit : silverstoneauctions

On peut trouver aux enchères toutes sortes d’objets, mais aussi beaucoup de voitures célèbres. Nous vous avions déjà parlé du prototype d’une voiture électrique de 1050 chevaux, la Faraday Future, mais également de l’histoire étonnante d’une BMW 740i neuve conservée dans une bulle depuis 1997. Nous avions même pu voir quelqu’un dépenser près de 50 millions de dollars pour une Ferrari 250 GTO de 1962, alors qu’elle en coûtait seulement 18 000 dollars à sa sortie.

La plaque « O10 » a été délivrée en 1902 à Birmingham

L’histoire raconte que le grand-père du vendeur était la dixième personne à faire la queue pour une plaque d’immatriculation lorsque celle-ci a été délivrée pour la première fois à Birmingham en 1902. Cette plaque spéciale, qui a fait parler d’elle pendant des siècles, était très importante pour le propriétaire d’origine, Charles Thompson. Né en 1874, Thompson était propriétaire d’une société de vente en gros qui vendait de la papeterie dans la région de Birmingham.

Selon Silverstone Auctions, Thompson a utilisé la plaque jusqu’à sa mort en 1955 et l’a transmise à son petit-fils, Barry, qui est mort en 2017. Il l’a léguée au vendeur, qui l’utilise sur une Jaguar depuis maintenant deux ans. Au cours de son histoire de plus d’un siècle, la plaque a été utilisée sur une Austin A35s, une Mini, une Vauxhall Cavaliers, une Ford Cortina, une Peugeot et une Jaguar.

La législation du Royaume-Uni autorise la vente des droits d’enregistrement au prix du marché, et les petits numéros sur les plaques d’immatriculation changent souvent de mains pour des sommes astronomiques. On ne sait pas qui a accepté de payer une telle somme pour une plaque d’immatriculation, car l’acheteur a décidé de rester anonyme. La plaque la plus chère de tous les temps est la « F1 », vendue en 2008 pour plus de 490 000 euros. Elle serait aujourd’hui en vente pour 11 113 000 d’euros.

Source : silverstoneauctions