Accueil » Actualité » Vos mouvements de souris d’ordinateur en disent long sur votre personnalité

Vos mouvements de souris d’ordinateur en disent long sur votre personnalité

Les mouvements que vous effectuez avec votre souris d’ordinateur ne sont pas anodins. Dans une nouvelle étude, des chercheurs en psychologie ont démontré que la manière dont vous déplacez votre souris est en rapport direct avec votre personnalité.

Une souris d'ordinateur
Une souris d’ordinateur – Crédit : Vojtech Okenka / Pexels

Avez-vous déjà songé à la manière dont vous déplacez votre souris d’ordinateur à l’écran ? À moins que vous n’utilisiez une souris qui répond aux commandes vocales comme la Mi Smart Mouse de Xiaomi, ces mouvements dépendent directement de votre personnalité. Paul Stillman, titulaire d’un doctorat en psychologie de l’Ohio State University, a mené cette étude avec Ian Krajbich qui est professeur agrégé de psychologie et d’économie à l’état de l’Ohio et Melissa Ferguson qui est professeure de psychologie à Yale. Leur étude a été publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les mouvements de votre souris sont associés à votre tendance à prendre des risques ou non

Imaginez qu’un choix entre deux options, une risquée et une sans risque, s’affiche sur l’écran de votre ordinateur. Allez-vous d’abord bouger la souris en direction de la première option ou de la deuxième ?  Si vous déplacez votre souris vers l’option risquée, vous êtes plutôt du style à prendre des risques dans votre vie, même si vous cliquez ensuite sur l’option sans risque. De même, si vous n’aimez pas prendre des risques, vous approcherez d’abord votre curseur vers l’option sans risque, même si vous finissez par choisir la première option.

C’est en tout cas ce qu’on découvert les chercheurs. Selon eux, « les mouvements de la souris permettent de prédire les préférences en matière de risque même lorsque les résultats des choix ne le sont pas ». De plus, Paul Stillman a déclaré au journal de l’Ohio State News que : « à quel point leur main est attirée par le choix qu’ils n’ont pas fait peut en révéler beaucoup sur la difficulté de la décision pour eux », en se référant aux participants de l’étude.

Ce comportement est sûrement plus observé chez les personnes qui jouent à des jeux narratifs où les choix influent directement sur le scénario. On pense notamment aux trois jeux de Quantic Dream qui sont Detroit Become Human, Beyond Two Souls et Heavy Rain. Quoique, le bouton « Passer la commande » peut aussi se révéler être un choix risqué et angoissant si votre panier Amazon est plutôt bien rempli en cette période de fin d’année.

Source : PC Gamer