Accueil » Actualité » Waymo : une voiture autonome coincée s’enfuie à l’arrivée du support technique

Waymo : une voiture autonome coincée s’enfuie à l’arrivée du support technique

Une scène incroyable a été filmée en Arizona. Une voiture sans chauffeur de Waymo s’est retrouvée coincée et a appelé le support technique. À l’arrivée des renforts, la voiture s’est enfuie pour se coincer à nouveau un peu plus loin.

Waymo est le projet né de Google appelé par le passé Google Car. Il s’agit de voitures autonomes qui sont actuellement à l’essai et autorisées à circuler dans certains états comme l’Arizona. Ces voitures font office de démonstrateur pour le niveau 4 d’automatisation de la conduite, juste en dessous d’une conduite complètement autonome.

Image 1 : Waymo : une voiture autonome coincée s’enfuie à l’arrivée du support technique
Crédit : Waymo

Le niveau 4 est l’avant-dernier niveau et suggère que le véhicule est capable de gérer tous les aspects de la conduite. Il lui arrive de demander au conducteur d’intervenir, mais pourrait opérer sans lui.

À titre de comparaison, l’Autopilot Tesla n’est qu’au niveau 3, c’est-à-dire qu’il nécessite encore l’appui du conducteur dans certaines situations et que celui-ci doit rester attentif comme le rappel régulièrement Elon Musk.

Une situation cocasse

Les fourgonnettes de Waymo circulent donc en Arizona en toute légalité avec, comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessous, un unique passager qui n’est pas installé derrière le volant. Cette manœuvre, qui peut vous valoir une arrestation avec une Tesla, est ici parfaitement légale.

Arrivé à une intersection, le véhicule est resté complètement coincé. Un fait rare, et encore plus rarement filmé, qui a nécessité un appel à l’assistance technique qui se charge de débloquer la situation. À l’origine de l’incident, des cônes de signalisation bloquaient une voie et ont provoqué un bug dans le logiciel de la voiture qui s’est rangée sur le côté pour attendre les “secours”.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais un fait extrêmement rare s’est ensuite produit. À l’arrivé du support technique, la voiture a subitement… pris la fuite avant de s’arrêter à nouveau à côté d’une nouvelle série de cônes, mais cette fois-ci en plein milieu de la voie. Le comique de répétition étant un grand classique, la voiture a de nouveau pris la fuite pour s’arrêter un peu plus loin sur le bas-côté.

Finalement, un membre de l’assistance technique a fini par pouvoir monter dans la voiture pour terminer la course en conduite manuelle. Une histoire qui peut faire sourire, mais qui fait également réfléchir sur l’avenir de la conduite 100% autonome malgré un taux d’accident extrêmement faible, 18 incidents en 20 mois et presque 10 millions de kilomètres parcourus.

Source : theverge