Accueil » Actualité » XPeng dévoile sa voiture volante et sa conduite autonome « complète »

XPeng dévoile sa voiture volante et sa conduite autonome « complète »

Une voiture volante en 2024, un système de conduite autonome total en 2023… XPeng, le concurrent chinois de Tesla, a fait plusieurs annonces fracassantes.

Le concept-car de voiture volante dévoilé par XPeng sortira en 2024 (Crédits image : XPeng)
Le concept-car de voiture volante dévoilé par XPeng sortira en 2024 (Crédits image : XPeng)

Après Xiaomi, qui vient de révéler qu’il passerait à la production de masse de véhicules électriques en 2024, c’est au tour de XPeng, un constructeur automobile chinois de véhicules électriques, de faire des annonces importantes. Il vient de dévoiler un nouveau concept de voiture volante avec deux rotors pliables. Très en pointe dans le domaine du véhicule autonome, XPeng a également présenté les détails de ses deux futurs modes de conduite autonome.

Une voiture volante prête à décoller en 2024 selon XPeng, concurrent chinois de Tesla sur le marché des véhicules électriques

Le concept de voiture volante révélé par XPeng n’a pas de nom pour le moment. Il ressemble à une supercar du futur, avec un design aérodynamique et des roues arrière partiellement recouvertes. L’intérieur est high-tech avec un écran numérique intégré au volant, une immense verrière verticale. Les nombreuses images simulées du concept (et la vidéo d’avant-première ci-dessous) permettent également d’en voir l’intérieur, doté d’un séparateur central et de commandes indépendantes pour le vol. Son design semble un peu moins massif cependant que la AirCar, une autre voiture volante basée sur un moteur BMW qui a réalisé ses premiers essais en vol cet été.

Développé par HT Aero, une filiale de XPeng, le concept car de voiture volante a été développé en interne. Conçu sur une structure légère avec des systèmes de sécurité redondants, il dispose d’un mécanisme de rotor pliable. Celui-ci se déploie de chaque côté des portes papillons lorsque la voiture est garée, puis ses deux pales se déploient, permettant à la voiture d’effectuer des décollages et des atterrissages verticaux. Un lancement du concept car volant est prévu pour 2024, et il devrait être possible de rouler avec légalement dans les rues.

XPeng promet également un système « complet » de conduite autonome en 2023

En plus de nombreuses innovations, comme un poney robot, XPeng a révélé lors de son événement 1024 Tech Days la nouvelle version de son système de conduite autonome XPilot 3.5, qui sortira en 2022. Celui-ci se caractérise par un nombre impressionnant de caméras et de capteurs intégrés au véhicule, afin de permettre à l’ordinateur de bord de reconnaître, classer et identifier la position des objets autour de la voiture.

Le concurrent de Tesla sur le marché des véhicules électriques sortira l’année suivante, début 2023, la quatrième version de son système, XPilot 4.0. Ce système d’aide à la conduite est défini par XPeng comme « complet » puisqu’il autorisera une conduite autonome totale depuis le départ jusqu’à l’arrivée. Pour parvenir à cet objectif, XPilot 4.0 s’appuiera sur caméra binoculaire frontale de 8 millions de pixels, des caméras latérales de 2,9 millions de pixels et deux processeurs SoC (system-on-a-chip) Orin-X pour coordonner ces informations et permettre la conduite autonome.

Est-ce que ce sera suffisant pour offrir une conduite autonome en toute sécurité ? Tesla vient récemment de faire machine arrière avec la dernière mise à jour de son logiciel de conduite autonome, trop « buggé ».

Source : BusinessWire