Accueil » Actualité » ZFE Janvier 2023 : Attention aux nouvelles restrictions liées aux Zones à Faibles Émissions

ZFE Janvier 2023 : Attention aux nouvelles restrictions liées aux Zones à Faibles Émissions

Au revoir 2022 et bonjour 2023. Dans quelques jours nous fêterons la nouvelle année et avec elle l’arrivée de nouveaux changements de réglementations. En plus des traditionnelles revalorisations de certaines pensions, du SMIC ou de la hausse de certains prix du gaz ou des timbres, ce sont également les Zones à Faibles Emissions (ZFE) qui se verront modifiées par de nouvelles mesures.

Depuis 2015, des Zones à Faibles Émissions fleurissent un peu partout en France. Leur but est simple, limiter la pollution atmosphérique due au transport automobile en interdisant la circulation des voitures les plus polluantes. Si elles ont mis du temps à se mettre en place, une loi d’août 2021 rend les ZFE obligatoires, à partir de 2025, dans toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants. Dimanche prochain, de nouvelles mesures amplifieront déjà leurs rôles en les rendant plus strictes.

Illustration émissions de CO2
Attention aux nouvelles restrictions liées aux Zones à Faibles Émissions © Pixabay

Ces changements sont relatifs à chacune des 11 ZFE actuellement présentes sur le territoire national. A Lyon par exemple, après 4 mois de « période pédagogique » les automobilistes pourront se voir infliger, dès dimanche, une amende de 68€ s’ils roulent avec une voiture non classée ou de Crit’Air 5. La même politique sera mise en place à Montpellier même si les verbalisations ne se feront qu’à partir du milieu de l’année prochaine.

A lire : Réchauffement climatique : de magnifiques algues colorées envahissent la planète et précipitent la fonte des glaces

Et à Nice, Reims, Strasbourg, Grenoble, Paris ou Marseille, comment ça marche les ZFE?

Le ZFE (Zone à Faibles Emissions) est une zone de circulation limitée mise en place dans certaines villes en France, où seuls les véhicules qui respectent certaines normes de pollution peuvent circuler. Le ZFE a pour objectif de réduire la pollution de l’air en limitant l’accès des véhicules les plus polluants aux centres-villes.

A partir du 1er janvier 2023, l’accès aux ZFE sera interdit aux véhicules qui ne respectent pas les normes de pollution suivantes :

  • Pour les véhicules essence : la norme Euro 4 ou une norme supérieure
  • Pour les véhicules diesel : la norme Euro 6 ou une norme supérieure

Il est important de noter que cette interdiction ne concerne pas seulement les voitures particulières, mais également les véhicules utilitaires, les deux-roues motorisés et les autobus.

Les véhicules qui ne respectent pas ces normes de pollution et qui souhaitent tout de même circuler dans les ZFE devront être munis d’un vignette Crit’Air, qui indique le niveau de pollution du véhicule. Seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de niveau 1 (véhicules les moins polluants) ou de niveau 2 (véhicules relativement peu polluants) pourront circuler dans les ZFE à partir du 1er janvier 2023.

Il est recommandé aux propriétaires de véhicules concernés par cette interdiction de vérifier le niveau de pollution de leur véhicule et de s’informer sur les modalités de demande de vignette Crit’Air avant de se rendre dans une ZFE.

Au 1er janvier à Nice, les automobilistes roulant en voitures non classées ou Crit’Air 5 seront en infraction alors qu’aujourd’hui cette interdiction ne concerne que les poids lourds ou autocars. A Reims un PV de 68€ sera systématiquement attribué aux automobilistes de Crit’Air 5 et 4. Pareil à Strasbourg même si la verbalisation ne concernera, dans un premier temps que les voitures assorties de la vignette Crit’Air 5. A Grenoble, l’interdiction des voitures Crit’Air 5 attendra le 1er juillet 2023. Même date pour les voitures de Crit’Air 3 roulant à Paris et dans le Grand Paris. A Marseille, les usagers pourvus d’une vignette Crit’Air 4 seront interdits à la circulation dans l’agglomération phocéenne à partir du 1er septembre prochain.

Enfin, noter également qu’en fonction de votre ville vous serez sans doute concerné par de nouveaux déploiements des ZFE d’ici la fin de l’année prochaine (voir la carte du gouvernement concernant le déploiement futur des ZFE).

Source : autojournal.fr