Accueil » Actualité » Changement climatique : une nouvelle étude prédit que la Terre va devenir « un monde chaotique »

Changement climatique : une nouvelle étude prédit que la Terre va devenir « un monde chaotique »

Une nouvelle étude publiée le 21 avril sur la base de données arXiv dresse un tableau large et général de l’impact potentiel et global de l’activité humaine sur le climat. Comme on pourrait s’y attendre, les prédictions ne sont pas bonnes, loin de là.

Image 1 : Changement climatique : une nouvelle étude prédit que la Terre va devenir « un monde chaotique »
© Unsplash

Une nouvelle recherche, menée par les scientifiques au Département de Physique et d’Astronomie de l’Université de Porto au Portugal, imagine l’impact potentiellement chaotique de l’activité humaine sur le climat.

Bien que cette étude ne présente pas de simulation complète d’un modèle climatique, elle brosse un large aperçu de la direction que nous prendrons si nous ne freinons pas le changement climatique. Et surtout, notre utilisation incontrôlée des combustibles fossiles.

À lire : Changement climatique : l’ONU tire la sonnette d’alarme avant la COP26

L’hypothèse d’un monde « chaotique »

« Les implications du changement climatique sont bien connues (sécheresses, vagues de chaleur, phénomènes extrêmes, etc.) » a déclaré le chercheur Orfeu Bertolami à nos confrères de Live Science. « En revanche, si le système Terre entre dans un comportement chaotique, nous perdrons tout espoir de résoudre le problème d’une manière ou d’une autre » a-t-il ajouté.

Dans cette étude, les chercheurs évoquent l’Anthropocène comme transition de phase. Nous connaissons les transitions de phase pour les matériaux — par exemple, lorsqu’un glaçon passe d’un solide à un liquide, en fondant dans l’eau. Mais des transitions de phase se produisent également au sein d’autres systèmes. Le système en question dans cette étude est le climat de la Terre, avec ses saisons et ses conditions météorologiques, à la fois régulières et prévisibles. Dans l’étude, les chercheurs craignent une transition de phase violente et totalement chaotique pour le climat terrestre, lié à l’activité humaine.

Pour rendre compte des différentes trajectoires et choix que l’humanité pourrait faire, les chercheurs ont utilisé un outil mathématique, nommé « carte logistique » (logistic map). Ils ont ainsi exploré différentes façons dont la « carte logistique humaine » pourrait évoluer, en fonction de divers facteurs tels que notre population, l’introduction de stratégies de réduction du carbone et de meilleures technologies.

À lire : Le GIEC alerte, les effets dévastateurs du climat se feront sentir plus tôt que prévu

Dans « le meilleur des cas », une fois que l’humanité aura atteint sa limite en termes de production de carbone, le climat de la Terre se stabilisera à une nouvelle température moyenne, plus élevée, mais stable. Elle entraînera toutefois une élévation du niveau de la mer et des phénomènes météorologiques extrêmes.

Mais dans « le pire des cas », les chercheurs ont découvert que le climat de la Terre pourrait conduire au chaos, pur et simple. Dans ce système, il n’y aura ni équilibre, ni modèles répétables : les saisons changeront brusquement d’une décennie à une autre, voire d’une année à l’autre. Les scientifiques théorisent des conditions météorologiques extrêmes, suivies de périodes calmes, avec des températures basses, puis élevées, etc. Il deviendrait ainsi simplement impossible de déterminer dans quelle direction se dirige le climat de notre planète.

« Un comportement chaotique signifie qu’il sera impossible de prédire le comportement du système terrestre à l’avenir, même si nous connaissons avec une grande certitude son état actuel » a déclaré Bertolami. « Cela signifie que toute capacité à conduire le système terrestre vers un équilibre qui favorise l’habitabilité de la biosphère sera perdue » a-t-il ajouté. L’étude est à retrouver en intégralité sur Arxiv.org.

Source : Arxiv.org