Accueil » Actualité » À 342 km/h en Lamborghini Huracan, il est inculpé à cause d’une vidéo YouTube

À 342 km/h en Lamborghini Huracan, il est inculpé à cause d’une vidéo YouTube

Un homme de 33 ans fait face à des accusations de conduite imprudente après qu’une vidéo publiée sur les médias sociaux l’ait montré roulant à plus de 300 km/h sur l’autoroute I-465 à Indianapolis, aux États-Unis.

Le propriétaire de la Lamborghini Huracan a ensuite affirmé à la police que la vidéo était truquée et qu’il ne roulait en réalité pas aussi vite sur l’autoroute.

Lamborghini Huracan - Gabriel Sleiman / The Drive
Lamborghini Huracan – Crédit : Gabriel Sleiman / The Drive

Lorsqu’on possède une Lamborghini Huracan, il est compréhensible de vouloir pousser sa voiture dans ses retranchements, mais le faire sur voie publique est illégal. Le conducteur, Gabriel Sleiman, a eu beaucoup de chances de ne pas provoquer un accident. Récemment, un autre influenceur avait été arrêté après avoir causé un accident mortel avec sa Lamborghini Aventador.

Il poste son exploit sur YouTube et se fait arrêter par la police

Gabriel Sleiman a eu la mauvaise idée d’enregistrer son véhicule allant à plus de 300 km/h sur l’autoroute et de diffuser la vidéo sur YouTube. Selon la police, la vidéo montrait ensuite que la Lamborghini accélérer rapidement, le compteur de vitesse atteignant une vitesse de 342 km/h avant que le véhicule ne ralentisse. Celle-ci est aujourd’hui supprimée.

Pour ne rien arranger, la vidéo montrait également que Sleiman conduisait alors qu’il ne portait pas sa ceinture de sécurité. Il parlait également au téléphone via le système mains libres Bluetooth de la voiture pendant la conduite. Poster la vidéo sur YouTube n’était donc peut-être pas la meilleure chose à faire. Un autre youtubeur également fan de supercars avait réussi à créer sa propre Lamborghini Huracán EVO Speedster.

L’influenceur n’en était pas à son coup d’essai. En effet, la police a pu l’identifier grâce à ces réseaux sociaux où il évoque sans filtre participer à des courses de rues. De plus, il parle également de ses talents de mécanicien ou sa passion pour l’augmentation des performances de ses voitures.

Interrogé sur la vidéo, Sleiman a déclaré à la police que les vidéos montrant ses véhicules étaient fausses et truquées. Cependant, lorsque la police lui a demandé s’il avait vraiment roulé à 342 km/h, il aurait répondu « Comme les images le montrent, oui. ». La Lamborghini Huracan est une puissante supercar qui affronte régulièrement des Tesla Model S dans des courses de dragsters.

Source : The Drive