Accueil » Actualité » Air Tag : pistées par un criminel ou juste un bug du service d’Apple ?

Air Tag : pistées par un criminel ou juste un bug du service d’Apple ?

Une mère et sa fille pensaient passer un week-end divertissant à Disney World. Jusqu’à ce qu’une notification fasse apparition sur leur iPhone…

La famille Gaton profitait de son après-midi dans le parc à thème Disneyworld quand elle a été avertie d’un problème par leur iPhone. Cette mère et sa fille originaires du Tennessee, aux Etats-Unis, affirment avoir eu tous leurs mouvements suivis par un AirTag ne leur appartenant pas.

Exemple d'un AirTag - Crédits : Wikimedia
Exemple d’un AirTag – Crédits : Wikimedia

Cet AirTag aurait suivi tous leurs déplacements dans le parc d’attraction. L’affaire est suivie par les autorités.

Une situation très angoissante

Le couple mère-filles avait, après cette longue journée, décidé de rentrer. Il commençait à faire tard et il faisait déjà nuit. Elles se dirigèrent alors sur le Parking en direction de leur véhicule. Et dans ce contexte particulier, personne n’aimerait avoir l’impression d’être suivi. C’est à ce moment que leur smartphone les a prévenus de la situation.

À lire aussi > Il met un Apple AirTag dans la voiture de sa victime pour la localiser

La notification, les prévenant d’un AirTag les suivant, est apparu à 23 h 33. La première détection de l’accessoire aurait, elle, eut lieu à 19 h 05. On peut facilement imaginer le sentiment d’angoisse que la petite famille a dû expérimenter à partir de ce moment précis. Qui plus est, si Air Tag il y a, comment savoir à qui il appartient ?

« En tant que mère, j’étais complètement paniquée à ce moment-là. » témoigne Jenifer Gaton.

Pourtant, malgré toutes leurs recherches, les forces de polices de la ville d’Orange, située à proximité des faits, ne sont pas parvenues à mettre la main sur l’objet détecté. Néanmoins, d’après elles, les dires des deux plaignantes sont avérés. Les notifications sont bien apparues sur leur mobile.

À lire aussi > Comment désactiver un AirTag invasif ?

Si les policiers n’ont pas pu tirer de conclusion définitive, l’hypothèse mise en avant est celle d’une détection erronée. Dans un parc aussi fréquenté, il est fort possible que de multiples personnes possédant ce type d’appareil aient été à proximité de l’iPhone des Gaton.

Peut-être que cette famille n’a pas été réellement en danger. Il y a peu de chances que l’affaire soit pleinement éclaircie. Pourtant, le phénomène existe bien et inquiète de plus en plus. Les AirTag rendent l’espionnage et les filatures beaucoup trop faciles.

À lire aussi > Apple lance Tracker Detect pour protéger les utilisateurs d’Android contre les espions du quotidien

Source : AppleInsider