Accueil » Actualité » Amazon : bizarre, flippant, Alexa fait parler les morts

Amazon : bizarre, flippant, Alexa fait parler les morts

Amazon veut permettre à ses utilisateurs de communiquer avec leurs proches décédés. Une nouvelle fonctionnalité d’Alexa permet à l’assistant vocal d’imiter la voix d’une personne disparue afin de, par exemple, lire une histoire avec la voix de la grand-mère.

À l’occasion de l’évènement Amazon re:MARS 2022 dédié à l’apprentissage automatique, à l’automatisation, à la robotique et à l’espace, Amazon a présenté les nouvelles technologies sur lesquelles il travaille. Le géant de la tech a notamment montré à quoi peut ressembler « l’empathie humaine » d’Alexa. Une fonctionnalité expérimentale permet à l’assistant vocal qui équipera le vaisseau spatial Orion d’imiter la voix d’un proche décédé de l’utilisateur grâce à l’intelligence artificielle.

L'Echo Dot avec Alexa
L’Echo Dot avec Alexa – Crédit : Amazon

Au cours de la conférence, Amazon a diffusé une vidéo montrant cette fonctionnalité. On y voit un petit garçon qui demande à Alexa si sa grand-mère peut finir de lui lire une histoire. Alexa répond « Ok » et prend la voix de la grand-mère disparue pour lire l’histoire à l’enfant. 

À lire aussi > Amazon Prime Day : comment récupérer 30 jeux PC sans rien payer ?

Amazon veut « inspirer l’émotion » et permettre des « relations personnelles durables » avec cette fonctionnalité controversée

Cette nouvelle fonctionnalité a évidemment reçu un accueil mitigé. Les utilisateurs qui y sont favorables trouvent que c’est un bon moyen de faire vivre le souvenir d’un proche. D’autres pensent que cette fonctionnalité est tout simplement dérangeante, voire sinistre. Par exemple, un internaute a commenté sous la vidéo d’Amazon (vous pouvez la retrouver ci-dessous) que : « je suis un total geek et j’adore les assistants vocaux. Cependant, je suis très loin d’avoir une relation d’empathie avec ces appareils ». Quoi qu’il en soit, nous ne savons pas encore quand elle sera disponible et même si elle le sera un jour.

Rohit Prasad, le vice-président senior et responsable scientifique chez Amazon, a déclaré lors de la présentation que cette nouvelle ère de l’intelligence artificielle a pour objectif « d’inspirer l’émotion ». La vidéo du petit garçon demandant que sa grand-mère lui lise une histoire est effectivement touchante, mais on ne se sait pas encore quelles seront les limites d’une telle fonctionnalité. Il ne faut pas non plus oublier qu’Alexa ne se comporte pas toujours comme prévu. En effet, l’assistant vocal a demandé à un enfant de jouer avec une prise électrique l’année dernière. Le risque que de telles conversations dérapent n’est donc pas inexistant.

De plus, Alexa a seulement besoin d’une minute d’enregistrement audio d’une personne pour être capable d’imiter sa voix. Concrètement, cela signifie que cette fonctionnalité ne se limite pas uniquement aux personnes décédées. Les utilisateurs pourraient par exemple choisir la voix de n’importe quelle célébrité. Amazon a cependant insisté sur l’imitation de la voix d’une personne décédée pour permettre aux utilisateurs d’entretenir des « relations personnelles durables », selon Rohit Prasad.

Source : Slash Gear