Accueil » Actualité » Android : bloquez les pubs sur YouTube avec Adblock Browser 2.0

Android : bloquez les pubs sur YouTube avec Adblock Browser 2.0

Eyeo met à jour son application Android Adblock Browser en version 2.0. Le navigateur permet désormais de lire les vidéos YouTube sans aucune publicité. Une démarche discutable qui relance le débat autour d’Eyeo et de sa légitimité pour priver un site de revenus publicitaires.

Malgré les efforts des principaux navigateurs web pour limiter les publicités invasives, Adblock Plus reste l’une des extensions les plus populaires pour naviguer sur internet sans publicité. Eyeo, son éditeur, lance une nouvelle version de son application Adblock Browser pour profiter de YouTube sans aucune publicité. Avec la 2.0, les utilisateurs d’Android disposent désormais d’un navigateur qui s’ouvre automatiquement lorsqu’ils visionnent une vidéo YouTube, et qui en supprime tous les contenus publicitaires. 

Image 1 : Android : bloquez les pubs sur YouTube avec Adblock Browser 2.0

Eyeo se justifie en précisant que YouTube est l’une des plateformes les plus visitées sur Internet, et que Google ne cesse d’accorder de plus en plus d’espace aux messages publicitaires. Le nombre d’annonces aurait doublé, et depuis 2018 la plateforme permet à ses annonceurs de déterminer si une vidéo publicitaire peut être interrompue au bout de quelques secondes. 

Voici comment le système de publicité de Facebook est conçu pour vous polariser politiquement

AdblockPlus 2.0 relance la polémique autour d’Eyeo et des revenus publicitaires

Avec plus de 10 millions de téléchargements dans sa version précédente, il ne fait aucun doute qu’AdblockPlus Browser 2.0 rencontrera également le succès. Pourtant, la démarche n’est pas aussi juste et évidente qu’il n’y parait. On peut notamment s’interroger sur la légitimité d’Eyeo de décider si un service ou un site web peut bénéficier de revenus publicitaires ou pas. Si certains sites web ou services vont trop loin en multipliant les messages invasifs, la plupart en dépendent pour proposer un contenu gratuit.

Spotify : vous risquez la suspension si vous utilisez un adblocker

YouTube a vendu pour 15 milliards de dollars d’espaces publicitaires, et pousse ses visiteurs à souscrire à ses abonnements premium. Néanmoins, l’internaute reste libre de préférer d’autres plateformes. La position d’Eyeo est d’autant plus discutable qu’elle profite également de la manne publicitaire. Contre rémunération, un annonceur peut être mis sur liste blanche et échapper aux filtres d’Adblock Plus.

YouTube peut fermer votre compte si vous ne rapportez pas d’argent

Source : Adblock Plus