Accueil » Actualité » C’est confirmé : Andy Serkis, alias Gollum, réalisera Venom 2

C’est confirmé : Andy Serkis, alias Gollum, réalisera Venom 2

Image 1 : C'est confirmé : Andy Serkis, alias Gollum, réalisera Venom 2

Venom, qui a été sans conteste l’un des plus gros succès de 2018 en matière de film super-héroïque, aura prochainement droit à une suite. Ça, on le sait depuis la sortie du premier opus. Ce que l’on ignorait jusqu’à présent, c’était le nom du réalisateur de Venom 2. C’est désormais officiel : Andy Serkis, l’interprète de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux, sera aux commandes du long-métrage.

Un réalisateur aguerri aux rôles de vilains

Le 22 juillet dernier, l’acteur s’est envolé pour Los Angeles afin de rencontrer les dirigeants de Sony Pictures. Objectif : s’accorder sur la réalisation du film Venom 2. Si plusieurs réalisateurs étaient en lice, c’est donc Andy Serkis qui a été retenu. « Je peux le sentir, le Symbiote a trouvé un hôte en moi et je suis prêt pour la balade… Je suis impatient », a-t-il écrit sur son compte Instagram.

Andy Serkis, c’est l’étrange Gollum dans les deux trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. Mais c’est aussi le vilain Ulysses Klaue dans Avengers L’Ère d’Ultron et Black Panther. Ou Snoke dans les épisodes VII et VIII de Star Wars. Ou encore César dans La Planète des singes. Bref, que ce soit en motion capture ou en plans réels, l’acteur possède un CV impressionnant. Mais ce que l’on sait moins, c’est Andy Serkis aime aussi se mettre derrière la caméra. On lui doit notamment certaines séquences de la trilogie du Hobbit, ainsi que les longs-métrages Breathe et Mowgli.

Pour le reste, on ignore encore tout du film. On sait seulement que le long-métrage mettra de nouveau en scène Tom Hardy dans la peau de Venom. Il se pourrait bien qu’on y découvre également le super-vilain Carnage, entraperçu sous sa forme « humaine » dans la scène post-générique du premier volet, mais rien n’est encore sûr.

Venom, le film qui a défrayé la chronique en 2018

Les critiques étaient pourtant unanimement négatives à la sortie de la projection presse française (nous y étions) et un partout dans le monde. Pourtant, le film Venom a réussi à trouver sa place sur le podium des films les plus rentables de 2018. Le long-métrage a rapporté plus de 850 millions de dollars à travers le monde. On est certes loin d’un Avengers Infinity War sorti la même année, lequel a rapporté plus de 2 milliards de dollars. Mais cela reste un très joli score pour un film super-héroïque signé Sony, l’opus s’étant même payé le luxe de dépasser Spider-Man 1 et 2 ou The Amazing-Spider-Man.

Aucune date n’a pour l’instant été programmée, même si l’on peut raisonnablement tabler sur une sortie d’ici 2022.