Apple Watch : prix, disponibilité, fonctionnalités… tout savoir sur la montre connectée

Tim Cook avait promis une mise au point en mars, c’est désormais officiel : l’Apple Watch, la montre connectée à la pomme, arrivera en avril. La Keynote de ce 9 mars a révélé les derniers éléments de ce gadget tant attendu.

Depuis septembre, on connaissait le design de l’Apple Watch, ses différents modèles ou encore son prix de lancement. Depuis quelques heures, nous en savons bien plus sur ces fonctionnalités, et la manière dont son porteur pourra en profiter ou la faire cohabiter avec son iPhone.

Comment fonctionne la montre connectée d’Apple ? Quand sera-t-elle disponible ? A quel prix ? Avec quel smartphone (ou iPhone) sera-t-elle compatible ? Notre dossier revient sur toutes les annonces d’Apple et vous dit tout ce qu’il faut savoir sur son dernier gadget : l’Apple Watch.

A quoi ressemble l'Apple Watch ?

On attendait Apple sur un modèle original, mais certainement plus conventionnel que la Watch. Rectangulaire alors que la plupart des garde-temps sont ronds, c’est un parti-pris qui ne gagne pas les faveurs de tous les clients potentiels. La montre connectée d’Apple a au moins l’intérêt de ne pas semer l’indifférence.

Comme tous les poignets ne s’équivalent pas, Apple marche dans les pas de l’horlogerie traditionnelle en offrant le choix entre deux tailles de boîtier : 38 mm ou 42 mm, de quoi satisfaire le plus grand nombre. De cette taille dépendra la diagonale de l’affichage avec deux définitions Retina : 340 x 272 pixels ou 390 x 312 pixels. En outre, il est possible de la porter à droite comme à gauche, son écran se renversant automatiquement. Demeure la position des boutons physiques qui, elle, ne change pas.

Deux tailles pour satisfaire le plus de poignets.Deux tailles pour satisfaire le plus de poignets.
Qui dit montre, dit accessoire et donc différenciation. Pour que chacun y retrouve sa personnalité, la Watch se décline en plusieurs finitions, six au total, rangées dans trois gammes : Watch, Watch Sport et Watch Edition. La première, la classique, s’inscrit dans un boîtier en acier inoxydable couleur métal ou noir sidéral. Elle s’associe les mérites d’un verre saphir reconnu pour sa grande résistance. Il en va de même pour la Watch Edition, la version luxe de la montre d’Apple. Or jaune ou or rose, on parle autant ici de technologie que de joaillerie. Enfin, la Watch Sport se destine, comme l’indique son nom, aux sportifs. Plus légère, elle est composée d’un boîtier en aluminium (argent ou gris sidéral) surmonté d’un verre Ion-X.

Elle se décline en trois éditions.Elle se décline en trois éditions.
La personnalisation du bracelet est limitée, la Watch utilisant un système de cornes spécifique. Acier, cuir et fluoroélastomère sont tout de même de la partie. Espérons que le bracelet soit facilement escamotable afin d’en changer à l’envi et, du coup, qu’Apple propose rapidement d’autres modèles avec des Nato, par exemple. A l'heure actuelle, sur la version classique, le bracelet est le facteur qui fait le plus varier le prix de la montre. Celle-ci peut passer de 649€ à 1249€ selon le type de sangle.

Un système de bracelet spécifique.Un système de bracelet spécifique.

Quelle est sa date de sortie ?

L’Apple Watch sera officiellement lancée le 24 avril. L’ensemble des Apple Store disposera des modèles sport et classique. En revanche, une quantité très limitée de magasins à la pomme pourra vendre la version luxe de la montre connectée : l’Edition.

Quoiqu’il en soit Apple a annoncé l’ouverture des précommandes pour le 10 avril.

Fonctionne-t-elle sans iPhone ?


Inutile de tourner autour du pot : non, la Watch ne vous servira pas à grand-chose si vous ne possédez pas déjà un iPhone. Le site de la marque indique clairement que son dernier bijou « nécessite un iPhone 5 ou ultérieur ». Inutile de penser à l’utiliser avec un autre téléphone que l’iPhone, point d’Android ou de Windows Phone pour s’accoupler avec la montre d’Apple. Cela n’est évidemment pas sans rappeler les premiers iPod, au début des années 2000, qui refusaient de se connecter à autre chose qu’un Mac équipé d’iTunes. Si les temps ont changé pour l’iPod, rien n’empêche d’espérer qu’il en sera un jour de même pour la Watch.


Concernant les modèles compatibles, tous les modèles à partir du 5 le seront, ce qui signifie dans le détail : iPhone 5, 5C, 5S, 6 et 6 Plus. Dernière précision, ces téléphones devront impérativement fonctionner sous iOS 8 pour reconnaître la Watch et se synchroniser avec, pensez donc à tenir vos téléphones à jour si vous comptez en faire l’acquisition.

L'Apple Watch, ça fait quoi ?

On s’en doutait déjà un peu, mais la montre d’Apple ne se contentera évidemment pas de donner l’heure. Pour commencer, et comme une montre connectée ne serait rien sans connexion, il sera possible de relier la Watch à un iPhone, sachant qu’elle sera notamment équipée de Bluetooth et du WiFi. Cela permettra ainsi à la montre d’accéder à vos données, et ainsi d’afficher vos SMS, mails et même vos appels directement sur son petit écran, sans avoir à sortir votre téléphone de votre poche. La montre dispose en outre d’un haut parleur et d’un micro intégrés, qui vous permettent de tenir une conversation en approchant votre poignet de votre visage, et ainsi de ressembler aux héros de science fiction des années 80.

La fonction "Glances" quant à elle permet de créer des raccourcis vers les applications ou les fonctionnalités les plus utilisées. Elle s'active en touchant le bas de l'écran et se personnalise à souhait.


Mais ces fonctions recoupent peu ou prou ce que la plupart des montres connectées du moment proposent. Et Apple aime à faire dans l’originalité, quitte à tomber dans le gadget le plus total avec ses produits. Ainsi, l'Apple Watch permettra de développer de nouvelles manières de « communiquer », notamment avec de signaux simples envoyés entre deux montres. Une simple pression sur l’écran tactile (geste qu’Apple nomme un « Toc ») aura pour effet de faire vibrer la montre au poignet de votre interlocuteur, et… c’est tout. 


Il sera toutefois possible de pousser les interactions via cet écran tactile un peu plus loin, puisqu’il est même permis d’envoyer un dessin éphémère, tracé à même l’écran tactile de la montre, vers l’appareil d’un autre possesseur de Watch, et même de faire profiter ce dernier de son pouls, grâce au capteur situé sous la montre. Cette fonction a même son nom dédié : "digital touch". Inutile et pas franchement indispensable, mais au moins on est sûrs de faire dans l’originalité !

Enfin, n’oublions pas la présence d’une puce NFC dans la montre, qui permettra notamment de profiter d’Apple Pay, le service de paiement sans contact de la marque à la Pomme, qui n’est pour l’instant déployé qu’aux États-Unis.

L'Apple Watch est-elle compatible avec les applications iOS ?

La Watch n’accueille pas d’applications tierces à proprement parler. Il s’agit plutôt de widgets à la manière de ceux qui peuvent garnir le centre de notifications d’iOS 8. Mises au point via le Watchkit fourni par Apple, ces « apps » sont donc des extensions des applications contenues dans l’iPhone. C’est d’ailleurs le smartphone qui précalcule leur affichage sur la montre qui ne se contente donc que de les présenter à l’écran. Idem pour les cartes. C’est l’application Plans qui traitera depuis l’iPhone sa présentation sur la Watch.

Les applications de base de la Watch.Les applications de base de la Watch.
Les développeurs ont eu pour consigne de ne limiter leurs « apps » au strict minimum, en en supprimant les fioritures, logos et habillages inutiles afin de simplifier leur traitement entre l’iPhone et la Watch. Y aura-t-il donc un jour des applications natives sur la Watch ? Certains pensent que oui. Un SDK traînerait ainsi entre quelques mains. Rien d’officiel en tout cas pour l’instant. Les premières démonstrations ont montré des applications assez basiques mais sur lesquelles il est néanmoins possible d’interagir, notamment pour répondre, s'authentifier ou naviguer dans certains menus.

Peut-on la personnaliser ?

Lorsque l’on acquiert une montre, on s’intéresse à son mécanisme, à sa finition, mais aussi à son cadran, pièce maîtresse à laquelle le regard est confronté en permanence. Sobre, élégant, compliqué, perfectionné, il y en a pour tous les usages et tous les goûts. Apple a voulu reprendre à son compte cette diversité horlogère en offrant aux utilisateurs de pouvoir choisir leur cadran, se l’attribuer et même le personnaliser à loisir.

Affichage classique ou moderne, horloge analogique ou numérique, fond d’écran, phase de lune ou encore chronographe sont autant de cadrans disponibles. 11 sont disponibles au total. Chacun est personnalisable. On peut y ajouter des fonctionnalités, modifier ses couleurs ou même son design. C’est le premier contact avec l’utilisateur, autant qu’ils soient attractifs.

11 cadrans personnalisables.11 cadrans personnalisables.

Est-ce un coach sportif ?


Une des fonctionnalités mises en avant par Apple pour sa Watch concerne le suivi de la santé et de l’activité sportive de son porteur. Dans ce domaine, la Watch va venir directement concurrencer toute une armée de bracelets connectés. La montre d’Apple utilisera donc quelques applications spécifiques, dans lesquelles elle tiendra un compte de l’activité de son utilisateur. L’application Activité, par exemple, fournira un récapitulatif de la vie de l’utilisateur, sous la forme d’un graphique original : trois anneaux qui représentent respectivement les calories dépensées en rouge, le temps d’exercice effectué en vert, et le temps passé debout en bleu. Il permet ainsi de se fixer des objectifs dans ces trois catégories, et de savoir en un coup d’œil si ceux-ci ont été atteints. On pourra alors retrouver un tableau récapitulatif plus général de son activité sur la semaine, et ainsi définir des objectifs réalistes en fonction de son travail, ses loisirs et autres occupations (un employé de bureau passera de fait moins de temps debout qu’un livreur, par exemple).


L’application Entraînement, quant à elle, se destine aux sportifs qui souhaitent développer une activité physique plus soutenue. Là encore, on retrouve des données sous forme de graphiques circulaires, mais aussi des fonctions plus développées pour calculer la distance de course parcourue, le nombre de calories dépensées par exercice, le temps total d’entraînement, et la comparaison de ses performances avec les autres jours d’entraînement. Toutes ces données seront ainsi condensées dans un récapitulatif après chaque exercice, et qui pourra ensuite être consulté dans un calendrier consignant toutes les performances de l’utilisateur.


A quoi sert sa molette ?

Indissociable de la montre mécanique, la couronne est utilisée pour régler l’heure et remonter son ressort sur un modèle manuel ou automatique. Si les Motorola, LG ou Sony ont choisi de s’en départir, Apple préfère rendre hommage à cette petite pièce en lui donnant tout son sens dans une montre technologique.

Quelle que soit la taille choisie, l’écran de la Watch est trop étriqué pour y effectuer un zoom en le pinçant, comme sur un smartphone ou une tablette. C’est là qu’intervient la molette en remplaçant cette manipulation. En outre, elle permettra de faire défiler des documents ou photos sans cacher l’écran. Enfin, le bouton Home y est intégré puisqu’il suffit d’appuyer sur cette « couronne digitale » pour revenir à l’écran d’accueil. Comme sur l'iPhone, un appui prolongé déclencha Siri.

La \La "molette digitale" de la Watch est un deux-en-un.

Quid de son autonomie ?

Une montre automatique a une réserve de marche infinie si elle est portée. Une montre manuelle, il suffit de la remonter pour qu’elle donne l’heure juste. Pour une montre à quartz de bonne facture, on en a pour quelques années d’autonomie avec une seule pile. La Watch d’Apple ne pourra pas dépasser la journée d'utilisation. Tim Cook a annoncé une autonomie de 18 heures très exactement. De fait, elle devra être rechargée chaque soir, sur son socle à induction.

A charger quotidiennement.A charger quotidiennement.

Quel est le prix de la montre connectée d'Apple ?

Nous l’avons vu, la Watch sera vendue dans trois modèles différents, et proposera un certain nombre d’accessoires dès sa sortie, comme des bracelets interchangeables. Le prix, c'est ce qui risque le plus de faire grincer des dents, puisque comme à son habitude Apple s'est positionné sur le haut de la gamme. Les prix en France seront les suivants :

Pour l'Apple Watch Sport

  • 399€ pour le modèle 38mm

  • 449€ pour le modèle 42mm

Pour l'Apple Watch Classique

  • De 649€ à 1249€ selon la taille et le bracelet choisi

Évidemment, ce prix de départ explose avec le modèle de luxe : la Watch Edition, qui proposera un boîtier en or 18 carats. Pour s'offrir cette version, il faudra débourser un minimum de 11 000€. Sachez tout de même que le modèle or jaune de 38mm avec un bracelet "boucle moderne" est déjà tarifé à 18 000€.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • Stephane Baudriller
    Et si ils rajoutaient UNE PILE pour continuer à voir l'heure quand la batterie est déchargée ?
    1
  • PapounetUT
    De 649€ à 1249€ selon la taille et le bracelet choisi.

    Les vaches à lait ont encore de beaux jours devant elles.
    1
  • Papounet17000
    De 649€ à 1249€ selon la taille et le bracelet choisi.
    Les vaches à lait ont encore de beaux jours devant elles.
    2
  • JeanMouloudDeLaRochelle
    Citation:
    Et si ils rajoutaient UNE PILE pour continuer à voir l'heure quand la batterie est déchargée ?

    La v2 aura probablement une pile. C'est bien connu : retire volontairement des fonctions de la première version pour en sortir une nouvelle version un peu plus tard qui te fait croire qu'il y a des nouveautés.
    1
  • JeanMouloudDeLaRochelle
    Citation:
    De 649€ à 1249€ selon la taille et le bracelet choisi.

    Les vaches à lait ont encore de beaux jours devant elles.

    399€ la moins chère, c'est totalement abordable pour une horreur qui fait pas grand chose et ne dure pas longtemps voyons !
    xD
    1
  • Johan_et_Pirlouit
    Lol ! Apple, toujours en avance d'une blague sur les autres :lol:...
    0
  • TNZ
    Pas mal pour une étiquetteuse de cheptel bovidé sectarisé.
    0
  • Papounet17000
    Anonymous a dit :
    399€ la moins chère, c'est totalement abordable pour une horreur qui fait pas grand chose et ne dure pas longtemps voyons !
    xD


    399 € c'est la montre jetable ce n'est pas pareil.
    0