Accueil » Actualité » Better Call Saul : cet easter egg subtil de Breaking Bad que vous avez manqué

Better Call Saul : cet easter egg subtil de Breaking Bad que vous avez manqué

L’ultime épisode de Better Call Saul a été dévoilé. Un point final pour le spin-off de Breaking Bad qui n’a pas manqué de faire un clin d’œil appuyé à sa série mère. L’avez-vous remarqué ?

Image 1 : Better Call Saul : cet easter egg subtil de Breaking Bad que vous avez manqué
Le ruban hommage aux victimes de la collision – Crédit : AMC

Tout le monde est unanime pour saluer le dernier coup d’éclat de Better Call Saul après six saisons rondement menées. La série suit les magouilles incessantes de Saul Goodman, le célèbre avocat aux multiples personnalités qui avait fait ses premiers pas dans Breaking Bad. Le final a été applaudi tant par les critiques que par les spectateurs, refermant en beauté un spin-off qui a tenu toutes ses promesses, voire plus.

Better Call Sall étant un préquel, la majeure partie de son intrigue se déroule avant les évènements de la série mythique. Mais son épisode final (attention spoilers) se développe après coup avec quelques flashbacks disséminés çà et là. Pour rappel, les séquences post-Breaking Bad apparaissent en noir et blanc dans la série. Des photos en couleurs du tournage ont été diffusées en ligne. L’occasion pour les fans de repérer un easter egg subtil de Breaking Bad sur la tenue de l’avocat véreux lors de son procès. Une référence qu’il était difficile de discerner en noir et blanc.

Comme à l’accoutumée, Saul porte son costume flashy caractéristique. Après avoir obtenu un accord arrangeant en se présentant comme une victime de Walter White, il finit par reconnaître son implication dans l’ascension du trafiquant, écopant de 86 ans de prison. Détail qui tue, un petit ruban bleu et orange accroché à sa veste rappellera des souvenirs aux fans de la franchise.

À lire > Better Call Saul résout l’un des plus grands mystères de Breaking Bad

Better Call Saul : un ruban hautement symbolique

Les citoyens d’Albuquerque ont commencé à porter de tels rubans après la collision entre un Wayfarer 515 et un autre avion en plein vol. Un accident tragique, qui a fait 167 morts, dont Walter White est indirectement responsable, ayant laissé mourir Jane, la fille du contrôleur aérien Donald Margolis. Terrassé par le chagrin, celui-ci n’a pas réussi à empêcher la catastrophe.

Survenue en 2009, la tragédie a profondément ému les habitants qui portaient donc le fameux ruban pour rendre hommage aux disparus. Saul a toutefois porté le sien bien plus longtemps que les autres, soucieux de capitaliser sur l’accident en invitant les proches des victimes à poursuivre la compagnie aérienne.

Dans l’épisode final de Better Call Saul, il le porte toujours alors que le procès se déroule fin 2010. On peut supposer que le personnage utilise ici des détails vestimentaires pour symboliser sa rédemption. Il entre ainsi dans la salle d’audience dans la peau de Saul, négociant un accord dont il en a le secret. Avant de basculer dans la peau de Jimmy McGill et de reconnaître ses torts. Le costume flashy et le ruban seraient alors une manière détournée d’assumer son passé d’avocat véreux et d’accepter d’en payer le prix fort.