Accueil » Actualité » Ce simulateur de guerre nucléaire vous dit si vous seriez encore en vie

Ce simulateur de guerre nucléaire vous dit si vous seriez encore en vie

Pour lutter contre les armes nucléaires, le modder Ivan Stepanov a conçu un simulateur de guerre nucléaire d’une précision effrayante. Son souci du détail et les données qu’il a collectées permettent de simuler pratiquement n’importe quel scénario, et de visualiser ses conséquences au cours du temps.

Contrairement aux armes conventionnelles, les conséquences d’une explosion nucléaire ne se limitent pas aux victimes directes dues à l’explosion. Ses effets se mesurent à court, moyen, et long terme sur des zones immenses autour de l’explosion.

Hiroshima, Nagasaki ou même l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl ont permis de les appréhender, pourtant ces catastrophes ne sont rien comparées aux conséquences d’un conflit nucléaire mondial. On compte actuellement environ 13 000 engins nucléaires dont la puissance dépasse largement ceux qui ont été largués au-dessus du Japon en 1945.

Image 1 : Ce simulateur de guerre nucléaire vous dit si vous seriez encore en vie

Defcon est un jeu de simulation dans lequel le joueur prend les commandes d’un arsenal nucléaire pour infliger un maximum de dégâts à ses adversaires tout épargnant sa population civile. Le moddeur Ivan Stepanov s’est d’abord basé sur son moteur pour réaliser un simulateur de guerre nucléaire fidèle à la réalité. Son souci du détail et les limitations imposées par le jeu l’ont mené à développer un simulateur indépendant beaucoup plus précis et fidèle à la réalité. Ivan Stepanov doit encore ajuster son comportement pour livrer une version finale en 2020, mais la précision de son Nuclear War Simulator (NWS) fait déjà froid dans le dos.

L’armée chinoise présente un concept de soucoupe volante offensive

Un simulateur complexe et complet pour lutter contre les armes nucléaires

NWS n’est pas un jeu, mais un véritable simulateur complet pour construire un scénario, et mesurer ses conséquences dramatiques sur l’humanité. L’objectif du projet est principalement de sensibiliser les populations à la menace que représentent les armes nucléaires, pour les faire interdire. Selon son auteur, le modèle doit encore être amélioré, notamment en ajustant la vitesse de déplacement des missiles balistiques, ou les effets d’un hiver nucléaire, mais il présente déjà un niveau de détail impressionnant.

Grâce aux API Google, la Terre est affichée en 3D selon plusieurs modes d’affichage, notamment Google Street View ou en relief. L’utilisateur est libre de positionner les armes nucléaires très précisément, et de construire des scénarios complexes. Il peut ainsi définir s’il s’agit d’un sous-marin, d’un silo, de quel type de missile il s’agit, et de quel type d’ogive il est équipé. Lorsqu’il joue le scénario, il peut visualiser les effets des explosions au cours du temps. Plusieurs types de calques permettent d’observer l’évolution des populations, les retombées et les effets de la radioactivité, les incendies, etc. NWS lui offre même la possibilité de connaitre sa probabilité de survie en fonction de sa position sur le globe.

Aux Etats-Unis, les drones s’arment

Image 2 : Ce simulateur de guerre nucléaire vous dit si vous seriez encore en vie

Le projet sera disponible dès l’année prochaine. En attendant, vous pouvez suivre son évolution sur le compte Twitter de Ivan Stepanov ou le soutenir sur son site web.

Les Etats-Unis préparent des super soldats cybernétiques

Source : Nuclear War Simulator via syfy.com