Accueil » Actualité » Aveugles et malvoyants peuvent voir avec leurs avant-bras

Aveugles et malvoyants peuvent voir avec leurs avant-bras

Des chercheurs allemands ont créé un système prometteur qui pourrait faciliter la vie des personnes malvoyantes. Via des vibrations, celui-ci les informent que des obstacles se dressent sur leur route.

Image 1 : Aveugles et malvoyants peuvent voir avec leurs avant-bras
Le système vibre pour avertir les malvoyants de la présence d’obstacles – Crédit : Manuel Zahn et Armaghan Ahmad Khan

Le progrès technique offre des solutions prometteuses aux personnes malvoyantes. Des chercheurs australiens ont notamment fabriqué un œil bionique qui pourrait permettre à terme de restaurer la vue. De leur côté, des universitaires de Munich ont façonné un prototype innovant permettant aux individus souffrant de déficience visuelle de mieux se repérer dans l’espace.

Concrètement, le système se présente comme ceci : deux caméras infrarouges sont attachées à des lunettes afin de capturer les images de la zone environnante. Des données qui sont ensuite transmises au manchon à retour haptique, installé sur l’avant-bras. Dès qu’un obstacle est repéré, celui-ci vibre afin d’avertir la personne malvoyante de la présence d’un obstacle. L’utilisateur peut alors se détourner ou ralentir pour l’éviter.

À lire > Aveugle depuis 40 ans, il recouvre la vue grâce à la thérapie génique

Des vibrations pour signaler les obstacles aux personnes malvoyantes

Le manchon est composé de 25 points de contacts permettant d’informer l’utilisateur de la localisation et de la distance de l’obstacle. Il vibre alors en conséquence. Le système fonctionne dans tous les contextes lumineux (jour et nuit) jusqu’à trois mètres en intérieur et deux mètres en extérieur. Les premiers tests ont été concluants, les participants ayant parfaitement réussi à parcourir le chemin (les vibrations ont été perçues dans plus de 98 % des cas). Ils sont même devenus plus rapides à force d’utiliser le système.

Ce guide prometteur doit toutefois encore être peaufiné avant de pouvoir débouler sur le marché. Le prototype pourrait notamment être agrémenté d’un système de reconnaissance d’objets ou encore de haut-parleurs pour améliorer le guidage. S’il se concrétise, un tel système améliorerait sensiblement l’indépendance des personnes malvoyantes. Il a notamment l’intérêt d’être peu encombrant et très facile à utiliser. Les deux chercheurs comptent à présent publier leur article dans une publication scientifique pour obtenir l’aval de leur pairs et continuer leurs recherches.

Toujours au rayon des bonnes nouvelles, une personne aveugle avait notamment retrouvé la vue l’année dernière grâce à une cornée synthétique.

Source : Arxiv