Accueil » Actualité » Aveugle depuis 40 ans, il recouvre la vue grâce à la thérapie génique

Aveugle depuis 40 ans, il recouvre la vue grâce à la thérapie génique

Une première mondiale ! Après 40 ans de cécité, un homme aveugle atteint d’une maladie génétique dégénérative recouvre partiellement la vue grâce à une toute nouvelle thérapie génique liée à une stimulation lumineuse.

Âgé de 58 ans, un homme aveugle depuis 40 ans a réussi à retrouver la vue. Il est atteint d’une maladie génétique dégénérative qui lui a progressivement fait perdre la vue. Une équipe de chercheurs a mis au point une nouvelle thérapie génique et une stimulation lumineuse qui ont permis à cet homme de retrouver partiellement la vue.

Le patient malvoyant équipé des lunettes spéciales
Le patient malvoyant équipé des lunettes spéciales – Crédit : Sahel, et al., Nature Medicine

Le traitement qui a été appliqué sur ce patient est donc différent du traitement israélien qui avait permis à un homme aveugle de 78 ans de retrouver la vue grâce à une cornée synthétique au début de l’année.

Un adénovirus modifié a permis au patient de recouvrer partiellement la vue

Les chercheurs ont publié leur étude dans le journal Nature Medicine. Dans le cadre de la thérapie génique du patient, ils ont modifié ses cellules rétiniennes. Ils se sont ainsi servis d’un adénovirus modifié pour transférer du code génétique modifié sur la rétine du patient aveugle. À titre d’information, un adénovirus est un virus qui ne possède pas d’enveloppe.

Suite à la modification génétique, les cellules rétiniennes du patient ont produit une protéine qui a la particularité d’être sensible à la lumière de couleur ambrée. À cette étape dans l’essai clinique, l’homme de 58 ans n’avait pas encore recouvré la vue, mais il en était très proche. En effet, les chercheurs ont ensuite équipé le patient de lunettes spéciales. Elles sont capables de lui faire voir le monde qui l’entoure avec une teinte légèrement ambrée.

Avec ces lunettes et la thérapie génique, le patient a reconnu être capable de voir d’une nouvelle manière. Par exemple, il a réussi à analyser l’environnement en 3D autour de lui en différenciant plusieurs objets et à évaluer la distance pour les toucher. Bien entendu, il y a encore du progrès à faire et il n’a pas totalement recouvré la vue, mais cette thérapie génique est très prometteuse pour le futur.

Pour le moment, elle n’en est encore qu’à sa phase d’essai clinique. Cela signifie que tous les patients n’y ont pas accès. Comme les chercheurs l’ont précisé, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir lancer cette thérapie génique et la stimulation lumineuse à grande échelle.

Source : BGR