Accueil » Actualité » Disney attaqué pour vol de brevet sur son attraction Star Wars : Rise of the Resistance

Disney attaqué pour vol de brevet sur son attraction Star Wars : Rise of the Resistance

Le parc Walt Disney World, situé en Floride, aurait volé une technologie brevetée pour sa nouvelle attraction dans l’univers de Star Wars.

Concept art des TB-TT pour l'attraction Rise of the Resistance (Crédits image : Lucasfilm / Disney)
Concept art des TB-TT pour l’attraction Rise of the Resistance (Crédits image : Lucasfilm / Disney)

L’une des attractions les plus récentes et les plus ambitieuses du parc Walt Disney World en Floride, aux États-Unis, violerait le brevet d’un concepteur d’attraction. Ce dernier aurait même présenté l’idée volée à Disney Parcs & Resorts en 2014, qui l’aurait refusée. Un procès est en cours.

À lire aussi > Star Wars : Queen’s Hope, un extrait inédit du troisième et dernier livre est en ligne

Rise of the Resistance : la nouvelle attraction majeure de Disney World Floride copierait un brevet existant

Depuis le rachat par Disney de la franchise Star Wars, portée par Lucasfilm, le géant du divertissement conjugue la Guerre des étoiles à toutes les sauces. Les immenses parcs d’attractions qui, après l’animation, ont fait le succès de la firme, n’ont pas attendu longtemps pour proposer de nouvelles attractions basées sur Star Wars. Après la transformation de Space Mountain en Hyperspace Mountain à Disneyland Paris, c’est au tour de Walt Disney World de proposer une attraction Star Wars majeure.

Situé en Floride, Walt Disney World est l’un des deux parcs Disney historiques aux États-Unis (avec Disneyland situé lui à Los Angeles). Le parc de Floride vient récemment d’ouvrir Rise of the Resistance, une nouvelle attraction qui promet de « vivre de l’intérieur un mini-film Star Wars ». Reprenant les décors et les personnages de la dernière trilogie au cinéma, elle propulse les visiteurs dans une fuite palpitante vers la planète Batuu. Ceux-ci doivent éviter des droïdes sondes et des stormtroopers, et se faufiler entre les pattes de gigantesques AT-AT grandeur nature. Lego propose d’ailleurs les immenses quadripodes impériaux en kit ce mois-ci dans sa collection Ultimate Series.

Le détenteur du brevet attaque Disney en justice pour avoir volé la technologie de sa nouvelle attraction

Mais si les visiteurs du Walt Disney World sont transportés dans une galaxie lointaine, très lointaine avec Rise of the Resistance, les dirigeants du parc sont pour leur part envoyés devant un tribunal. Raven Sun Creative, un concepteur d’attractions, intente en effet un procès à Walt Disney Parks and Resorts pour violation de brevets. En cause, une technologie brevetée qui coordonne les vidéos avec le chariot à mouvement vertical. Utilisés dans sa nouvelle attraction, elle « donne l’impression d’être éjecté dans une capsule de sauvetage ».

La société Raven Sun Creative est d’autant plus mécontente qu’elle aurait justement présenté cette technologie à Disney en 2014, qui aurait refusé l’idée. Disney a été informé en mars 2020 de la violation du brevet, avant de répondre en novembre de la même année qu’elle ne verserait aucune compensation. Un an plus tard, Raven Sun Creative intente désormais une action en justice pour se défendre face au vol supposé de son invention. Celle-ci a été déposée devant la cour du district d’Orlando, en Floride, où se situe le parc d’attraction.

À lire aussi > Star Wars : ce père recrée l’attraction Star Tours pour ses filles

Source : Florida Politics