Accueil » Actualité » Un drone vous suit ? DJI a une application pour le détecter

Un drone vous suit ? DJI a une application pour le détecter

Le fabricant de drones DJI a développé une application permettant à n’importe quel utilisateur de smartphone de détecter les drones se trouvant à proximité. Le programme fournit toutes les données nécessaires pour identifier et suivre l’appareil en vol.

Depuis leur arrivée sur le marché public, les drones font polémique. Violation de la vie privée, collecte de données personnelles, droit à l’image, risques d’accident, leur présence de plus en plus importante dans les airs soulève beaucoup d’inquiétudes auprès des citoyens et des autorités. Si bien que dans la plupart des pays occidentaux, l’usage des drones personnels est désormais soumis à des règles particulièrement strictes. Problème, ces lois ne sont pas toujours respectées et leur exécution n’est pas toujours évidente.

Image 1 : Un drone vous suit ? DJI a une application pour le détecter

Pour tenter de rassurer les consommateurs sans compromettre le succès de ses ventes, DJI mise donc sur la transparence. Le leader du marché des drones a ainsi développé une application mobile gratuite, qui permet de repérer n’importe quel appareil se trouvant à moins d’un kilomètre de soi. D’après le constructeur chinois, le programme sera compatible avec tous les drones sortis ces dernières années et de toutes marques confondues. L’application fournit à l’utilisateur des données telles que le numéro d’identification, la localisation, la vitesse, l’altitude et la trajectoire du drone.

Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Une application pour lutter contre les restrictions

Selon DJI, l’objectif du système est « d’améliorer la sécurité et la tranquillité d’esprit » du public. Les fabricants de drones craignent que les gouvernements durcissent encore davantage les réglementations et finissent par nuire au marché. Cette application de DJI est donc une tentative claire de détourner la responsabilité des épaules des constructeurs. Selon Brendan Schulman, vice-président des affaires légales de la société, ce sont les utilisateurs mal intentionnés qui doivent payer : « Plutôt que de restreindre les opérateurs, vous pouvez punir les opérations qui sont activement nuisibles », a-t-il déclaré lors de la présentation de l’application.

Le gouvernement américain accuse les fabricants de drones chinois d’espionnage

Avant de pouvoir être accessible au public, l’application doit encore être approuvée par les autorités. Selon DJI, le programme pourrait être disponible dès l’année prochaine.

Lancement commercial de la livraison par drones, Wing prend Amazon et Uber de vitesse

Source : Reuters