Accueil » Actualité » Township : elle vole 5000 $ à son père à cause de ce jeu mobile

Township : elle vole 5000 $ à son père à cause de ce jeu mobile

Une Canadienne de 18 ans est devenue accro au jeu Township. Au point de dépenser près de 5000 dollars en achats in-app avec la carte bleue de son père.

Image 1 : Township : elle vole 5000 $ à son père à cause de ce jeu mobile
Les jeux « gratuits » comportent généralement des achats in-app – Crédit : Unsplash

Le modèle économique des achats in-app s’est imposé dans le paysage vidéoludique. Son principe ? Les jeux free-to-play sont téléchargeables gratuitement. Mais les joueurs sont incités à dépenser des sous pour améliorer leur équipement, obtenir de nouveaux objets, débloquer des personnages ou encore du contenu inédit. Et les plus jeunes peuvent vite faire gonfler la facture. Aux États-Unis, un enfant de 6 ans avait dépensé plus 16 000 dollars dans un jeu iOS.

Cette fois-ci, c’est au Canada qu’un père de famille a eu une mauvaise surprise. Il a découvert que sa fille de 18 ans avait dépensé 4986 dollars en réalisant des achats intégrés dans Township, un jeu de gestion dont l’objectif est de développer sa ville, ses usines et ses champs. Interrogé par Global News, il confie qu’elle est devenue accro lors des vacances de Noël.

À lire > Apple est poursuivi en justice par une femme ayant dépensé plus de 3 000 $ dans un jeu free-to-play

Apple rembourse l’intégralité de la somme

Au point de dépenser jusqu’à 250 dollars par jour. Selon son géniteur, la joueuse ne se rendait toutefois pas forcément compte qu’elle utilisait de l’argent réel. « Elle souffrait d’anxiété sociale. Certains médicaments qu’elle prenait pour soigner son mal-être étaient également en cours d’ajustement », souligne Jerry Marion d’Okotoks afin de justifier le manque de discernement de sa fille sur l’argent dépensé.

Il a tenté de contacter le développeur du jeu, Playrix, afin d’obtenir de l’aide mais ses appels sont restés sans suite. Dans un premier temps, il n’a pas non plus réussi à obtenir un remboursement auprès d’Apple. Mais après avoir contacté Global News, la Pomme a finalement remboursé l’intégralité de la somme, reconnaissant qu’il fallait protéger les personnes vulnérables enfermées dans un cycle de dépendance.

Quoi qu’il en soit, les utilisateurs n’ont pas fini de dépenser des sommes folles dans les free-to-play. En juillet dernier, nous apprenions ainsi que les joueurs de Pokémon Go avait dépensé plus de 5 milliards de dollars en achats in-app.

Source : Global News