Accueil » ActualitĂ© » Émoji aubergine 🍆 : vous ne devriez pas l’utiliser, selon cette Ă©tude

Émoji aubergine 🍆 : vous ne devriez pas l’utiliser, selon cette Ă©tude

Adobe vient de dĂ©voiler une nouvelle Ă©tude sur l’utilisation des Ă©mojis, alors que le Consortium Unicode s’apprĂȘte Ă  mettre en ligne la version Unicode 15.0 avec une multitude de nouveaux Ă©mojis Ă  dĂ©couvrir. Constat : n’utilisez pas les Ă©mojis đŸ’©, 😠 et 🍆, ils vous rendraient « moins sympathiques ».

Émoji aubergine
Émoji aubergine © EmojipĂ©dia

Sans pour autant ĂȘtre rĂ©volutionnaires, les Ă©mojis nous facilitent parfois la vie. Ils ont modifiĂ© la façon dont nous communiquons par messages, en ligne, etc. Aujourd’hui, Adobe vient de publier une Ă©tude sur l’utilisation des Ă©mojis, Ă  travers 5 000 interrogĂ©s aux États-Unis.

Ce que les émojis révÚlent de nos personnalités

Dans ses conclusions, Adobe rĂ©vĂšle que 88 % des utilisateurs d’Ă©mojis aux États-Unis ont dĂ©clarĂ© ressentir plus d’empathie envers quelqu’un s’il utilise des Ă©mojis, tandis que 75 % se sentent plus connectĂ©s aux personnes qui en utilisent.

Pendant ce temps, 92 % des utilisateurs d’Ă©mojis ont convenu que l’utilisation des Ă©moticĂŽnes pouvait les aider Ă  communiquer Ă  travers certaines barriĂšres linguistiques. Ces rĂ©sultats ont du sens, car le ton peut facilement ĂȘtre perdu dans les messages texte.

À lire : Coronavirus : comment l’utilisation des Ă©mojis a-t-elle Ă©voluĂ© avec la pandĂ©mie ?

Unicode a fait un grand pas en avant en 2015, en Ă©largissant les couleurs de peau que vous pouvez choisir pour vous reprĂ©senter via des Ă©moticĂŽnes qui prĂ©sentent des humains et des parties du corps. MalgrĂ© cela, 2 utilisateurs sur 5 ont dĂ©clarĂ© que leur identitĂ© n’Ă©tait pas reflĂ©tĂ©e dans les offres d’Ă©mojis actuelles et que l’Ăąge, la culture et le handicap Ă©taient les quatre principales catĂ©gories que les utilisateurs d’Ă©mojis amĂ©ricains aimeraient voir Ă©largies.

L’enquĂȘte rĂ©vĂšle que les Ă©mojis 😘, đŸ„° et 😍 rendraient quelqu’un plus sympathique, tandis que l’aubergine, l’Ă©moji 🍆, rendrait les personnes moins sympathiques. Fait intĂ©ressant, Adobe a trouvĂ© des diffĂ©rences significatives dans la façon dont les hommes et les femmes utilisent les Ă©mojis : 76 % des hommes ont dĂ©clarĂ© en utiliser davantage pendant le flirt, contre 68 % des femmes. Plus Ă©trange encore, 27 % des hommes ont dĂ©clarĂ© avoir mis fin Ă  une relation avec un Ă©moji, contre 15 % des femmes.

Source : Adobe