Accueil » Actualité » Espace : des explosions stellaires produiraient du lithium

Espace : des explosions stellaires produiraient du lithium

Une classe d’explosions stellaires est responsable de la majeure partie du lithium dans notre galaxie et notre système solaire. Ceci a été prouvé suite aux observations et études en laboratoire d’une équipe de chercheurs, dirigée par l’astrophysicien Sumner Starrfield de l’Arizona State University.

Afin de déterminer la quantité de lithium produite dans une explosion novae, différentes méthodes ont été utilisées. Les chercheurs ont combiné des prévisions informatiques de la façon dont le lithium est créé par l’explosion, de la façon dont le gaz est éjecté et de sa composition chimique totale, et ont observé au télescope du gaz éjecté, pour réellement en mesurer la composition. L’astrophysicien Sumner Starrfield a utilisé des codes informatiques afin de simuler les explosions et grâce à sa collaboration avec d’autres chercheurs (Charles E. Woodward et Mark Wagner) il a réussi à obtenir des données sur les explosions novae à l’aide de télescopes en orbite, de télescopes au sol, et de l’observatoire Boeing 747 de la NASA appelé SOFIA.

Image 1 : Espace : des explosions stellaires produiraient du lithium
Crédits : ESA/Hubble & NASA

Le télescope Hubble a photographié des fragments de la comète Atlas

Réactions nucléaires dans les étoiles

Les astrophysiciens nucléaires Christian Iliadis et W. Raphael Hix ont fourni un aperçu des réactions nucléaires dans les étoiles. Cet aperçu est essentiel pour résoudre les équations différentielles nécessaires à cette étude. En effet, selon Starrfield, la capacité à faire des modélisations là où les étoiles obtiennent leur énergie dépend de la compréhension de la fusion nucléaire où les noyaux légers sont fusionnés à des noyaux plus lourds et libèrent de l’énergie. Il est donc nécessaire de savoir dans quelles conditions stellaires il est possible que les noyaux interagissent et quels sont les produits de leur interaction.

Une supernova prévue pour 2022 ajoutera une nouvelle étoile dans le ciel

Météorites et particules de poussière interplanétaires

Les météorites et les particules de poussière interplanétaires qui contiennent de minuscules roches qui se sont formées dans différents types d’étoiles, ont également été examinés. Suite à cela, il a été prouvé qu’une petite fraction de poussière d’étoiles dans les météorites s’est formée dans les novae. Ce qui signifie que les explosions de novae ont contribué au nuage moléculaire qui a formé notre système solaire. D’après les prédictions de ces recherches, des compositions très spécifiques de grains de poussière d’étoile qui se forment dans les explosions de novae sont restées inchangés depuis leur formation.

En repoussant un astéroïde, la NASA pourrait faire pleuvoir des étoiles filantes

Source : Slashdot