Accueil » Actualité » A plus de 35 000 km/h, la plus grande comète observée fonce vers le Soleil

A plus de 35 000 km/h, la plus grande comète observée fonce vers le Soleil

Le télescope Hubble de la NASA a mesuré avec précision la taille de la plus grande comète jamais observée jusqu’à présent. La comète surnommée Bernardinelli-Bernstein passera près du Soleil au cours de la prochaine décennie.

Découverte pour la première fois en 2014, la comète C/2014 UN271 ou Bernardinelli-Bernstein a rapidement été qualifiée de plus grande comète jamais observée. L’année dernière, deux astronomes de Pennsylvanie estimaient que son diamètre mesurait entre 100 et 200 kilomètres. Les astronomes ont finalement obtenu une mesure précise de sa taille grâce au télescope Hubble de la NASA. Leur étude vient de paraître dans la revue The Astrophysical Journal Letters.

Illustration de la comète Bernardinelli-Bernstein
Illustration de la comète Bernardinelli-Bernstein – Crédits : NOIRLab/NSF/AURA/J. da Silva (Spaceengine)

Selon les observations du télescope Hubble, la comète Bernardinelli-Bernstein mesure environ 129 kilomètres de large. Son noyau pèse environ 500 billions de tonnes, soit près de 100 000 fois plus que la majorité des comètes. Et oui, C/2014 UN271 mérite son surnom de « plus grand noyau de comète glacée jamais vu ».

À lire aussi > Une gigantesque onde de plasma s’est écrasée sur Mercure

La gigantesque comète de 129 kilomètres de large passera au plus proche du Soleil en 2031

Dans leur étude, les scientifiques expliquent que le télescope Hubble a capturé cinq images consécutives d’une durée de 285 secondes lors de son observation de la comète. « Le télescope a suivi le mouvement non sidéral de la comète, ce qui a entraîné des sources de fond traînées, malgré la grande distance de la comète », détaillent les astronomes. Ils ont dû créer des modèles informatiques de la comète pour distinguer son noyau de sa « chevelure ». Celle-ci est l’enveloppe nébuleuse formée autour du noyau d’une comète quand elle se réchauffe en passant près du Soleil.

La comète Bernardinelli-Bernstein se dirige vers notre étoile à plus de 35 405 km/h. Elle passera près du Soleil au cours de la prochaine décennie, mais ne représente aucun danger pour nous. En effet, elle se situera à environ 1,6 milliard de kilomètres du Soleil quand elle sera au point le plus proche en 2031. Cette distance est plus grande que la distance entre la Terre et Saturne.

Enfin, la découverte de cette comète témoigne de la taille gigantesque des autres comètes aux confins de l’espace. Comme David Jewitt, professeur de sciences planétaires et d’astronomie et auteur de l’étude, l’a expliqué, « cette comète est littéralement la pointe de l’iceberg pour plusieurs milliers de comètes qui sont trop faibles pour être vues dans les parties les plus éloignées du système solaire ».

Source : Phys.org