Accueil » Actualité » Espace : Les astronautes de l’ISS vont imprimer des pièces 3D faites de poussière de Lune

Espace : Les astronautes de l’ISS vont imprimer des pièces 3D faites de poussière de Lune

Les astronautes de l’ISS ont reçu une imprimante 3D fonctionnant avec un composant similaire à la poussière lunaire. Ils vont tester ce dispositif en micropesanteur. Cette avancée pourrait permettre de fabriquer des pièces sur mesure dans l’Espace.

Les astronautes de la Station Spatiale Internationale sont bien occupés avec diverses expériences scientifiques qui leur sont envoyées depuis la Terre. Après l’entretien d’un potager spatial, les astronautes vont se mettre à l’impression 3D. En effet, la Redwire Regolith Print est arrivée à l’ISS, à bord du dernier cargo de ravitaillement. Cette imprimante, un peu particulière, imprime des pièces en régolithe lunaire (poussière lunaire). Les échantillons de régolithe étant rares, Redwire a mis au point un composant s’en rapprochant. Les astronautes utiliseront ce composant pour leurs expériences.

Redwire Regolith Print - Crédits : Redwire Space
Redwire Regolith Print – Crédits : Redwire Space

Des habitations en impression 3D sur la Lune et sur Mars?

Redwire a développé la Redwire Regolith Print. Cette imprimante utilise la poussière de Lune pour imprimer des pièces. L’entreprise a mis au point un composant qui se rapprocherait suffisamment du vrai régolithe lunaire pour pouvoir être pertinent pour l’expérience dans l’Espace. L’imprimante transformera le composé en pièces en trois dimensions. Après des tests concluants sur Terre, ce sont les astronautes de l’ISS qui continueront l’expérience dans l’Espace. Redwire souhaite savoir si l’impression 3D est possible en conditions de micropesanteur, et si les pièces fabriquées seront assez solides pour être utilisées. Cette avancée permettrait de ne pas dépendre de livraisons de matériaux lourds par cargo. Cette technologie est déjà en application sur Terre avec des matériaux terrestres.

L’ambition de Redwire n’est pas de s’arrêter à quelques pièces créées dans l’ISS. En effet, si l’expérience est un succès, ils envisagent de la poursuivre lors des missions Artemis de la NASA. Ces missions ont pour but d’envoyer une équipe sur la Lune, en 2024. Pour Redwire, l’impression 3D dans l’Espace pourrait non seulement permettre de créer des pièces de vaisseaux spatiaux mais aussi préparer l’arrivée des astronautes sur une nouvelle planète. Ils parlent d’imprimer des zones d’alunissage, des routes, et pourquoi pas des habitations dans lesquelles les astronautes pourraient vivre ! Ils voient même encore plus loin, avec l’impression 3D en poussière de Mars. Les futures missions spatiales verront-elles des astronautes séjourner dans des maisons imprimées en 3D sur Mars ?

Source: DigitalTrends