Accueil » Actualité » Hasbro ressuscite ses mythiques jeux électroniques Tiger

Hasbro ressuscite ses mythiques jeux électroniques Tiger

« Tiger, la force est dans ta poche », les trentenaires et quarantenaires se souviennent probablement de slogan publicitaire pour les jeux électroniques Tiger. Rachetés par Hasbro, ceux-ci vont bientôt faire leur retour.

Image 1 : Hasbro ressuscite ses mythiques jeux électroniques Tiger
Crédits : Hasbro

Le successeur des inoubliables Game & Watch de Nintendo va faire revenir le jeu électronique de poche, 25 ans après sa disparition. Après les Tamagotchis, Hasbro joue à nouveau sur la nostalgie.

Tiger, la force est de retour dans ta poche !

Créé en 1978, Tiger Electronics s’est vite orienté vers le jouet et notamment le jeu vidéo. À l’instar des Game & Watch de Nintendo, il s’agissait de petits jeux munis d’un écran à cristaux liquides qui tenaient dans la poche. Mais si Nintendo s’appuyait essentiellement sur ses propres licences comme Donkey Kong, Tiger a porté en jeux de nombreuses licences du cinéma comme Robocop ou Terminator et du jeu vidéo comme Sonic, Shinobi ou Paperboy. Racheté par Hasbro en 1998, Tiger s’est désintéressé de ce marché pour se concentrer sur un autre produit à succès : Furby.

Aujourd’hui, étonnamment, Hasbro a décidé de ressusciter ses petits jeux électroniques de poche. Ce n’est pas une première pour la société qui avait déjà joué la carte de la nostalgie en faisant renaître les Tamagotchis sur smartphones en 2018, 20 ans après leur disparition. C’est donc à l’automne que l’on pourra retrouver sur les étals 4 jeux électroniques « inspirés des originaux : « La Petite Sirène », « Sonic the Hedgehog 3 », « Transformers: Generation 2 » et « X-Men Project X ».

Ce ne seront donc pas exactement des rééditions des modèles des années 90, bien qu’ils fonctionnent toujours avec 2 piles LR3. Il faudra compter 14,99 dollars aux États-Unis. Le prix et la disponibilité en France n’ont pas encore été annoncés. À l’époque des smartphones pour joueurs et des écrans 120 Hz comme sur les récents Samsung Galaxy S20, il sera intéressant d’observer si le public voit un intérêt à ces petits jeux aux graphismes très limités et à la fréquence de rafraichissement de quelques hertz seulement.

Source : The Verge