Accueil » Actualité » L’iPhone peut enregistrer votre voix sans votre autorisation, reconnaît Apple

L’iPhone peut enregistrer votre voix sans votre autorisation, reconnaît Apple

Sur iOS 15, des interactions avec Siri ont été enregistrées par Apple alors même que les utilisateurs avaient refusé le partage. Le constructeur assure avoir corrigé le bug et supprimer les conversations collectées à tort.

Image 1 : L'iPhone peut enregistrer votre voix sans votre autorisation, reconnaît Apple
Un bug sur iOS 15 enregistrait vos conversations avec Siri – Crédit : Unsplash

Sur iOS 15, les confirmations de lecture s’envoyaient même lorsqu’elles étaient désactivées. Et un autre bug embêtant s’est également manifesté dernièrement. Soucieux d’améliorer la précision de son assistant vocal, Apple demande la permission à ses ouailles de collecter les interactions vocales avec Siri. Sauf que certains enregistrements ont été transmis à la Pomme croquée même si les utilisateurs avaient refusé la collecte. Ils auraient en effet dû être automatiquement supprimés des bases de données.

Après avoir découvert le problème, Apple assure avoir pris le taureau par les cornes : « Avec iOS 15.2, nous avons désactivé le réglage « Améliorer Siri et dictée » pour de nombreux utilisateurs de Siri, alors que nous corrigions un bug sur iOS 15. Celui-ci a réactivé par inadvertance la collecte sur un petit nombre d’appareils », confie Apple à Zdnet, précisant que les enregistrements audio reçus avaient été supprimées.

À lire > Apple : Siri abandonne sa voix féminine par défaut et ajoute deux nouvelles voix

Siri : le bug serait résolu sur iOS 15.4

On ne sait toutefois pas combien de personnes ont été victimes de ce bug embêtant. Sans transparence, les usagers ne peuvent pas savoir si leurs conversations ont été enregistrées et écoutées par les employés d’Apple malgré leur refus initial. Sur iOS 15.4 (en version bêta pour le moment), il sera demandé à nouveau aux utilisateurs s’ils souhaitent ou non transmettre le contenu audio de leurs interactions avec Siri. Et pour cause, Apple assure que le bug est désormais entièrement corrigé. Ainsi, rien ne devrait être transmis au fabricant si vous refusez en amont la collecte.

Toujours est-il que cette affaire ne va faire du bien à Siri, déjà dans le collimateur de la justice pour atteinte à la vie privée. Aux États-Unis, le juge de district Jeffrey White estimait notamment les utilisateurs pouvaient démontrer que Siri conservait les interactions vocales lors des activations accidentelles.

Pour mémoire, iOS 15 avait supprimé certaines fonctionnalités de Siri avec des applications comme Uber et l’OS CarPlay.

Source : Zdnet