Accueil » Actualité » Apple : atteinte à la vie privée, Siri est dans le collimateur de la justice

Apple : atteinte à la vie privée, Siri est dans le collimateur de la justice

Un juge fédéral aux États-Unis a déclaré qu’Apple devait faire face à la quasi-totalité d’une proposition de procès en action collective affirmant que son assistant vocal Siri viole la vie privée des utilisateurs.

Selon le juge de district américain Jeffrey White, Siri a la capacité de violer la vie privée des utilisateurs par des « activations accidentelles ». L’utilisateur ne s’attend pas toujours à ce que Siri écoute ou enregistre des conversations.

Siri
Siri – Crédit : Omid Armin / Unsplash

Le juge Jeffrey White a déclaré que les plaignants pourraient tenter de prouver que Siri enregistrait systématiquement leurs conversations privées lors des activations accidentelles. Selon lui, Apple pourrait divulguer ces conversations à des tiers, comme des sous-traitants ou des agences de publicité.

Les plaignants ont maintenant 20 jours pour soit déposer à nouveau une plainte, soit notifier au tribunal qu’ils ne le feront pas. Apple, comme d’autres exploitants de technologies d’assistants vocaux, met en œuvre des programmes permanents visant à améliorer la précision de leur produit. Ceux-ci n’ont pas toujours été respectueux de la vie privée des utilisateurs.

Apple écoute-t-il les utilisateurs d’iPhone à l’aide de Siri ?

Bien qu’il puisse être difficile pour les plaignants de prouver qu’Apple fournit des enregistrements de Siri à des annonceurs, Apple s’est déjà retrouvé mêlé à un scandale lié à Siri en 2019. En effet, il a été révélé qu’Apple avait des sous-traitants qui écoutaient des enregistrements de Siri.

À l’époque, Apple a déclaré que moins de 1% des activations quotidiennes de Siri étaient envoyées aux sous-traitants. Leur travail consistait à déterminer si Siri était activé volontairement ou par accident. Le problème, c’est que ces personnes entendaient des conversations privées. Celles-ci impliquaient des transactions de drogue, des informations médicales et même des ébats sexuels. Depuis, l’entreprise a suspendu le programme, mais personne ne peut aujourd’hui affirmer qu’Apple n’écoute plus vos conversations.

Cependant, on sait qu’Apple va bientôt aller encore plus loin en ce qui concerne la confidentialité de Siri. De nombreuses nouveautés sont attendues avec la nouvelle mise à jour iOS 15. De nombreuses requêtes Siri seront désormais traitées entièrement sur l’appareil. Le but est que le contenu de Siri ne soit pas téléchargé sur les serveurs d’Apple pour être traité. De plus, Siri va bientôt perdre quelques fonctionnalités. On retrouve par exemple la possibilité d’effectuer des demandes CarPlay ou encore de modifier la climatisation ou la musique.

Source : Bloomberg