Accueil » Dossier » Irrésistibles détournements de logos

Irrésistibles détournements de logos

Image 1 : Irrésistibles détournements de logos

Images subliminales

Viktor Hertz remet le couvert. Après les séries Honest Logos I et II publiées sur son site en 2011, ce graphiste suédois nous a gratifiés en 2016 d’un troisième volet (Honest Logos III) où il n’hésite pas, comme à son habitude, à faire passer quelques messages subliminaux. L’abus du célèbre service de location de films et de séries en streaming serait-il incompatible avec de bonnes nuits de sommeil et une vie de couple épanouie ?       

Image 2 : Irrésistibles détournements de logos

Halte aux anglicismes ! – 1/2

Une majorité de grandes marques en général, et du monde de la high-tech en particulier, étant d’origine anglo-saxonne, nos confrères de Topito se sont amusés à détourner les logos d’une cinquantaine d’entre elles en francisant leurs noms. Vous avez possédé un BlackBerry ? Vous êtes vous déjà demandé ce que cela voulait dire en français ?

Image 3 : Irrésistibles détournements de logos

Halte aux anglicismes ! – 2/2

C’est parfois très drôle, mais Topito précise bien que les « … traductions ne sont pas validées par la FFPAQLRP, la Fédération française des Profs d’Anglais Qui Laissent Rien Passer ».

Image 4 : Irrésistibles détournements de logos

Marcel et Marvel sont dans un bateau

Cela semble tellement évident qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant. Ce débardeur d’été (marcel pour les intimes) détourne habilement l’inscription blanche sur fond rouge chère à Marvel, l’un des rois des comics américains (10 euros environ). Et si vous n’appréciez que modérément la coupe débardeur, vous pourrez vous rabattre sur une coupe t-shirt un peu plus passe-partout (29 euros environ).

Image 5 : Irrésistibles détournements de logos

The Fab Four (of Pasadena)

Il y a les fans inconditionnels de Beatles, il y a les accros à la série The Big Bang Theory et puis il y a ceux qui vénèrent à la fois les uns et les autres. Au point de les mélanger, par exemple sur ce t-shirt (20 euros environ)représentant les quatre personnages masculins principaux de la série avec une identité graphique et une typographie caractéristique inspirée des quatre de Liverpool.    

Image 6 : Irrésistibles détournements de logos

Le grand bazar des logos détournés

Rideaux de douche, stickers, casquettes, t-shirt, mug… On a le sentiment d’être dans une solderie à cette différence près que tous les articles proposés affichent des logos détournés.   

Image 7 : Irrésistibles détournements de logos

Détournements de pommes

Sur Hitek.fr on n’assaisonne pas la pomme à toutes les sauces, mais on sait reconnaitre les réussites d’Apple en matière de design et en particulier celle du MacBook avec son logo lumineux qui ouvre la voie à une infinité de détournements. Pour une petite sélection d’environ 30 MacBook décorés de stickers, c’est par là.   

Image 8 : Irrésistibles détournements de logos

Grigory Yakushev – « Angry brands »

Pour GrigoryYakushev, graphiste et designer russe basé à Saint-Pétersbourg, les grandes marques mondiales se livreraient à une guerre sans merci. La seule arme dont ils disposent : des oiseaux en colère…  

Image 9 : Irrésistibles détournements de logos

Anonyme – Détournement à la française

Nous laisserons la responsabilité de son message à l’auteur de ce logo Samsung détourné… (avec une bonne dose d’humour tout de même). 

Image 10 : Irrésistibles détournements de logos

Viktor Hertz – Nintendo 1/3

Le graphiste suédois Viktor Hertz apprécie tout particulièrement les formes simples et les pictogrammes au point de s’être spécialisé dans la création d’icônes, d’affiches et de logos. Il semble par ailleurs ne pas être dénué de malice, surtout lorsqu’il travaille sur des projets personnels…    

Image 11 : Irrésistibles détournements de logos

Viktor Hertz – La chaine des chats 2/3

Avec cette série d’une trentaine de logos détournés, il tente de nous révéler la véritable nature de grandes compagnies en imaginant le nom qu’elles devraient porter selon lui. YouTube devient ainsi « Cat Video ». C’est clairement très exagéré. Quoique…    

Image 12 : Irrésistibles détournements de logos

C’est pas pour les enfants

En reprenant très précisément la typographie et la couleur du logo de Nokia, il en profite pour glisser un message sur ce qu’il perçoit du fabricant aujourd’hui. « Les enfants ne veulent plus de vos téléphones ». Certains y verront là un fond de vérité.  

Image 13 : Irrésistibles détournements de logos

Des logos détournés façon Star Wars 1/2

MasterCard, Atari, Nike, Puma, Pizza Hut ou encore Burger King… aucune grande marque n’est épargnée par How To Carve Roast Unicorn (que l’on pourrait traduire par Comment découper une licorne rôtie) du Néo-Zélandais Barn Bocock lorsqu’il s’agit de détourner des logos très connus. Ce personnage haut en couleur basé à Wellington se définit lui-même comme « un designer qui passe beaucoup trop de temps devant son PC alors qu’il devrait être dehors pour jouer avec le feu et courir avec des ciseaux ». Le décor est planté.

Image 14 : Irrésistibles détournements de logos

Des logos détournés façon Star Wars 2/2

La source d’inspiration principale de Barn Bocock provient de l’univers de Star Wars et ses créations sont principalement déclinées en une gamme très variée de tee-shirts et de hoodies vendus en 18 et 40 € environ (sans les frais de livraison).        

Image 15 : Irrésistibles détournements de logos

Anonyme – La guerre des navigateurs web a bien eu lieu

Firefox 3 vs. Internet Explorer 7 : la bataille se jouait sur le terrain des fonctionnalités, mais aussi sur celui de l’image…

Image 16 : Irrésistibles détournements de logos

Christian Petersen – Des logos auto à la mode Avengers 1/2

Christian Petersen est affichiste et un peu geek sur les bords. Il a créé une série de huit affiches où il a habilement revisité des logos de grandes marques automobiles à la sauce Avengers. Hulk met son empreinte du côté de Honda, Captain America se fond dans l’emblème de Chrysler, etc.    

Image 17 : Irrésistibles détournements de logos

Des logos auto à la mode Avengers 2/2

L’artiste est par ailleurs tenancier d’une boutique très opportunément baptisée TheGeekerie sur Etsy où il expose, et vends, ses créations diverses et variées.

Image 18 : Irrésistibles détournements de logos

Un crossover Disney – Game of Thrones

Karlangas est quant à lui espagnol, graphiste spécialisé dans les tee-shirts avec entre autres un mélange détonnant où le château de Cendrillon est sensiblement retravaillé pour ressembler à Winterfell, le fief de la maison Stark dans Game of Thrones…  

Image 19 : Irrésistibles détournements de logos

… et Disney – Le seigneur des anneaux

Quand il ne nous expédie pas directement en Terre du milieu et plus particulièrement du côté de Mordor, fief de Sauron

Image 20 : Irrésistibles détournements de logos

Un oiseau mazouté en colère

Le collectif d’artistes parisiens Maentis a revisité une vingtaine de logos divers et variés dans une série baptisée Universal Unbranding. On y croise notamment un oiseau aux couleurs de la compagnie pétrolière BP vraiment en colère. Et cette fois on comprend pourquoi.

Image 21 : Irrésistibles détournements de logos

Satansbrand – En direct de la brasserie Stark 1/2

Dans une série créée en l’honneur de la série Game of Thrones, Satansbrand, graphiste britannique de son état, pirate l’étiquette d’une très célèbre bière hollandaise et nous ferait presque croire que la maison Stark faisait aussi dans la bulle houblonnée.  

Image 22 : Irrésistibles détournements de logos

Et un jack pour La Garde de nuit ! 2/2

… et que les intendants de la Garde de nuit distillaient eux même leur propre version du célèbre  Tennessee whiskeyà la bouteille carrée.

Image 23 : Irrésistibles détournements de logos

Un logo très aware

Un acteur de films d’action à la pensée parfois obscure, mystique ou poétique (c’est selon), quatre initiales qui claquent comme un Mawashi Zuki… il n’en fallait pas plus pour rendre hommage à Jean-Claude Van Damme et détourner le logo simplissime et reconnaissable entre mille du fabricant japonais JVC.

Image 24 : Irrésistibles détournements de logos

Sortie de couette

Gros décalage pour ce détournement « Besoin de sommeil » reprenant le logo de la série de jeux vidéo de courses de voitures Need for Speed.      

Image 25 : Irrésistibles détournements de logos

Benjamagnus – 30 franchises NHL en visite chez les Pokémons

Les fans du championnat de hockey sur glace nord-américain nostalgiques de leurs jeunes années Pokémon apprécieront sans doute le travail de ce graphiste ayant repris une trentaine de logos de franchises de NHL qu’il a subtilement habitées de créatures de l’univers de Satoshi Tajiri. Comme cet emblème légendaire des Canadiens de Montréal squatté par Reptincel, l’évolution de Salamèche au niveau 16.