Accueil » Actualité » James Webb : le télescope photographie une galaxie qui ressemble à l’Upside Down

James Webb : le télescope photographie une galaxie qui ressemble à l’Upside Down

Judy Schmidt nous partage cette incroyable image retraitée depuis des données pourvues par le télescope James Webb de la « Phantom Galaxy », NGC 628. Le résultat, fascinant, ne peut que nous faire penser au Monde à l’envers, de Stranger Things.

L'imagerie du télescope spatial James Webb de NGC 628 retravaillé par Judy Schmidt © NASA/ESA/CSA/Judy Schmidt
L’imagerie du télescope spatial James Webb de NGC 628 retravaillée par Judy Schmidt © NASA/ESA/CSA/Judy Schmidt

Le télescope spatial James Webb est en service depuis quelques semaines déjà. Depuis peu, le télescope nous renvoie certaines des meilleures images que nous ayons jamais vues des confins de l’espace.

Aujourd’hui, Judy Schmidt partage cette incroyable image retraitée depuis les données pourvues par James Webb de la « Phantom Galaxy » : NGC 628. Une galaxie qui, selon certains astronomes, est façonnée par un trou noir en son centre, créant un vortex cosmique particulièrement beau qui nous rappelle ce que l’on pourrait voir dans l’Upside Down de Stranger Things.

Une incroyable image de M74 (NGC 628), une galaxie spirale de grand style

Messier 74, ou NGC 628, est une galaxie spirale de grand style située dans la constellation des Poissons. Elle a été découverte par l’astronome français Pierre Méchain en 1780, puis observée par Charles Messier qui l’intégra dans son catalogue quelques semaines plus tard.

Surnommée la « spirale parfaite » par certains astronomes grâce à sa symétrie singulière, M74 avait déjà été photographiée par des professionnels à plusieurs reprises, y compris par des observatoires spatiaux tels que le télescope spatial Hubble et le Wide-field Infrared Survey Explorer (WISE). Ce qui distingue les images de James Webb vis-à-vis de toutes les images déjà prises, c’est la gamme infrarouge moyen du télescope qui met en évidence cette étonnante poussière cosmique.

À lire : Hubble capture cette incroyable image de M99, une galaxie spirale de grand style

Les données ont également été récoltées, retraitées puis partagées sur Twitter avec un filtrage différent par Gabriel Brammer, astronome au Cosmic Dawn Center de l’Institut Niels Bohr de l’Université du Danemark.

À titre d’information, une sélection brutes d’images de James Webb a été rendue publique sur ce portail. Les imageurs amateurs et les scientifiques sont libres d’utiliser les données tant qu’ils mentionnent la source lors de la publication.