Accueil » Actualité » La Terre tourne plus vite que d’habitude, mais pourquoi ?

La Terre tourne plus vite que d’habitude, mais pourquoi ?

La Terre tourne en ce moment plus vite et les scientifiques se demandent pourquoi. Selon TimeAndDate.com, le mercredi 29 juin, notre planète a établi un nouveau record en effectuant une rotation autour de son axe avec une avance de 1,59 milliseconde par rapport à d’habitude.

Terre
La Terre, capturée par la Nasa (image libre de droits)

Le temps passe vite. Littéralement. La Terre tourne en ce moment plus vite que d’habitude, mais pourquoi ? Des scientifiques du National Physical Laboratory en Angleterre indiquent que nous venons de connaître deux des jours les plus courts jamais enregistrés : le 29 juin et le 26 juillet 2022.

Le 29 juin 2022, jour le plus court sur Terre

Ces deux jours, la Terre a effectué sa rotation habituelle en moins de 24 heures, comme le rapporte The Guardian. Le 29 juin 2022 aura été plus court de 1,59 milliseconde par rapport à d’habitude. Un record selon Forbes, et ce, depuis que les scientifiques ont commencé à utiliser des horloges atomiques pour mesurer le temps. Le 26 juillet 2022 s’est approché de ce record nouvellement établi, à 1,50 milliseconde de moins que d’habitude, selon timeanddate.com.

Les jours raccourcis sont dus au fait que la Terre tourne plus vite que d’habitude. Mais pourquoi ? Les scientifiques ne sont pas complètement sûrs, même s’ils ont quelques pistes.

À lire : L’activité de notre soleil s’intensifie, des éruptions solaires attendues

Comme l’indiquent le New York Post, The Guardian ou Forbes, plusieurs raisons pourraient être prises en compte. Les scientifiques indiquent que les changements de notre climat et des systèmes climatiques, tels que la fonte et le dégel des glaciers, ont un impact sur le mouvement de notre Terre. Ils s’accordent à dire que certaines activités sismiques, comme les tremblements de terre, déplacent également la masse vers le centre de la Terre, tout comme la circulation océanique et la pression sur les fonds marins, qui « tirent » l’axe de la Terre. Enfin, l’oscillation de Chandler, une oscillation de l’axe de rotation de la Terre par rapport à sa surface, serait à prendre en compte.

L’astronome australien Fred Watson a, lui aussi, donné quelques pistes de réponses à ABC. « Quand vous commencez à regarder tout ça en détail, vous réalisez que la Terre n’est pas seulement une boule solide qui tourne » a-t-il dit. « Il y a du liquide à l’intérieur, il y a du liquide à l’extérieur, il y a une atmosphère : toutes ces choses bougent », a-t-il ajouté. Ce « ballottement » peut influencer la vitesse de rotation de la Terre. Certains scientifiques pensent aussi cela pourrait être le début d’une nouvelle période, avec des jours plus courts.

Sources : ABC, New York Post, Forbes, The Guardian