Accueil » Actualité » Le petit robot Vector est de retour

Le petit robot Vector est de retour

La startup Anki à l’origine des robots Vector et Cozmo a dû fermer ses portes en 2019 à cause de problèmes de financement. L’entreprise d’éducation technologique, Digital Dreams Lab, a racheté Anki.

Image 1 : Le petit robot Vector est de retour

L’entreprise Digital Dreams Lab (DDL) est le principal fournisseur de technologies éducatives pratiques pour les enfants de 4 à 9 ans. C’est pourquoi les robots Vector et Cozmo représentent un intérêt important pour elle. En effet, ces petits robots compagnons destinés aux enfants sont la manière parfaite d’introduire la technologie à un si jeune âge.

Un aspirateur robot volant

La chute d’Anki

L’entreprise basée à Pittsburgh en Pennsylvanie, DDL, a promis de continuer le développement de ces deux robots dans un futur proche. Dans un message posté par le CEO Jacob Hanchar sur la page Kickstarter du robot, il affirme que sa firme a prévu de continuer à travailler sur ces 2 robots. Tout le monde semble les apprécier mais ça n’a quand même pas empêché la chute de la startup. Anki n’a pas vendu assez de robots pour survivre. Elle avait été fondée en 2010 par des passionnés de robotique.

6 mois avant sa fermeture, Anki avait lancé sa dernière création, le robot Vector à 250$. Il se déplaçait de façon autonome tout en communiquant avec les habitants de la maison. Le robot réagissait à l’environnement en se basant sur sa vision et son ouïe. Il était même capable de reconnaître plusieurs personnes grâce à sa caméra. De plus, il réagissait au toucher via ses différents capteurs. Des créateurs de Pixar et DreamWorks avaient également aidé en ajoutant de nombreuses émotions au robot. Celles-ci se manifestaient par différents mouvements et animations sur l’écran intégré. Vector était aussi compatible avec Alexa d’Amazon.

Ford met en vente Digit, son robot bipède livreur de colis

Vector ressuscité

Enfin, nous sommes rassurés. Vector n’est pas près de « mourir ». Il est entre de bonnes mains maintenant et sera perfectionné avant d’atteindre le marché de nouveau. Hanchar a communiqué qu’une levée de fond sera prochainement lancée pour ajouter 2 nouvelles fonctionnalités au robot. Tout d’abord, la fonction « Escape Pod » permettra à Vector de continuer à fonctionner sans être connecté au serveur cloud. Ce qui veut dire qu’en cas de problème similaire à ce qui est arrivé à Anki, les robots seront toujours fonctionnels par eux-mêmes. De plus, DDL autorisera la customisation afin que les développeurs puissent rajouter de nouvelles fonctionnalités eux-mêmes. Le meilleur est à venir pour ce petit robot amical.

Source : Digital Trends