Accueil » Actualité » Le RAZR de Motorola ne peut être plié que 27 000 fois

Le RAZR de Motorola ne peut être plié que 27 000 fois

Nous nous y attendions tous. Il fallait bien que quelqu’un teste la durée de vie de la charnière du smartphone pliable de Motorola, le RAZR. Et bien, c’est chose faite. Selon Cnet, le RAZR ne peut être manipulé qu’à peine plus de 27 000 fois.

Image 1 : Le RAZR de Motorola ne peut être plié que 27 000 fois

L’avenir du RAZR de Motorola est encore incertain. Son écran souple pliable est fragile et doit être entretenu d’une certaine façon. Lorsqu’il est démonté et remonté pour cause de réparation, la charnière laisse un pli visible sur l’écran. Et maintenant, nous apprenons que cette même charnière se casse après avoir été pliée 27 000 fois. Nous vous annoncions il y a quelques semaines que Motorola avait dû retarder la sortie puisque le RAZR était victime de son succès et que les précommandes dépassaient les prévisions. Mais est-ce qu’il y aurait eu autant de précommandes si les clients s’étaient rendus compte de sa fragilité ?

Pas aussi solide que le Samsung Galaxy Fold

Cnet a réalisé hier en live le test de durabilité du Motorola RAZR, et plus particulièrement de sa charnière. La vidéo YouTube dure 4h. Ce test a été rendu possible par Square Trade qui est spécialisé dans l’assurance des produits électroniques grand public. L’entreprise a en effet fourni l’appareil baptisé FoldBot qui, comme son nom l’indique, est conçu pour plier et déplier des smartphones jusqu’à ce que mort s’ensuive.

La version améliorée du Galaxy Fold avait subi exactement le même test par Cnet l’année dernière. Contrairement au Motorola RAZR, il avait cependant survécu à près de 120 000 pliages avant que la charnière ne se détériore. Il y a donc un contraste énorme entre la durée de vie du Galaxy Fold et celle du RAZR.

Il faut aussi noter que c’est seulement la charnière du smartphone de Motorola qui s’est cassée au bout de 27 000 pliages. L’écran était encore utilisable alors que celui du Galaxy Fold ne fonctionnait plus du tout après le test. Mais le sien était plus rigoureux puisque FoldBot le pliait en entier tandis que le RAZR n’était plié qu’aux 3/4. Évidemment, tout le monde ne pliera pas son smartphone de la même manière méthodique que Square Trade et plus de contraintes rentreront en jeu telles que les poussières, l’humidité, etc.

Pour conclure, ce test ne représente pas exactement la réalité mais il donne une idée générale de la durée de vie de la charnière du Motorola RAZR pour celles et ceux que cela intéresse.

Source : Cnet