Accueil » Actualité » LEGO : des magasins de jouets pillés en Île-de-France par des voleurs polonais pour le trafic international

LEGO : des magasins de jouets pillés en Île-de-France par des voleurs polonais pour le trafic international

Les LEGO attirent autant les enfants et les collectionneurs que les voleurs. En France, un gang polonais écumait les magasins de jouets en Île-de-France pour voler les sets les plus recherchés par le trafic international. Une enquête est ouverte.

Eh oui, les LEGO sont victimes malgré eux d’un trafic international qui a le vent en poupe. Certaines boîtes se revendent à plusieurs milliers de dollars. Les voleurs n’hésitent donc pas à piller les magasins de jouets.

Des briques LEGO
Des briques LEGO – Crédit : Xavi Cabrera / Unsplash

En France, la gendarmerie d’Orgeval dans les Yvelines a arrêté un gang de voleurs polonais en juin 2020. Celui-ci avait été repéré pour la première fois en novembre 2019 avant de réapparaître en février 2020. L’une des voleuses qui est âgée de 47 ans est passée aux aveux en révélant leur mode opératoire.

Des boîtes de LEGO se revendent à plusieurs milliers de dollars sur Internet

Les criminels viennent sur le territoire et réservent une chambre d’hôtel en Île-de-France. Ils sortent ensuite piller régulièrement les magasins de jouets aux alentours. Une fois qu’ils ont un butin satisfaisant, les Polonais retournent dans leur pays pour y revendre les boîtes et alimenter le trafic international. Ce n’est pas un réseau aussi important que la cellule chinoise spécialisée dans les logiciels de triche des jeux vidéo avec un chiffre d’affaires de 76 millions de dollars, mais cela reste tout de même un problème grandissant depuis quelques années.

Les sets de LEGO ciblés par les voleurs sont les plus rares que les collectionneurs s’arrachent. Cela peut donc être le Colisée avec ses 9 036 briques colorées ou même le set de collection Batwing 1989 avec plus de 2 000 pièces. Pour vous donner un ordre d’idée, le site MarketWatch a révélé qu’une boîte aussi rare que celle du Millenium Falcon a déjà atteint les 15 000 dollars. Le set du Taj Mahal a quant à lui une valeur d’environ 3 864 dollars.

Enfin, un spécialiste LEGO du nom de Gerben van IJken qui conseille une plateforme de ventes aux enchères de produits de collection a expliqué que : « investir dans ces pièces n’est pas nouveau, mais ce marché de niche a atteint de nouveaux sommets avec la pandémie. Les gens ont plus de temps à la maison en raison des restrictions sanitaires et le marché du jeu a explosé. Nous avons souvent plus de 1 000 ventes de Lego par semaine ». Il a ensuite ajouté que : « le phénomène a explosé au cours des huit dernières années parce que les gens ont réalisé qu’ils pouvaient gagner de l’argent en revendant des Lego sur Internet ».

Source : The Verge