Accueil » Actualité » Les Anneaux de Pouvoir : que signifie le chant des Elfes ?

Les Anneaux de Pouvoir : que signifie le chant des Elfes ?

C’est une scène puissante des Anneaux de Pouvoir. Sur la route de Valinor, les Elfes entonnent un chant mystérieux sur le bateau transportant Galadriel. Mais quelle est sa signification ?

Image 1 : Les Anneaux de Pouvoir : que signifie le chant des Elfes ?
Aux portes des Terres Éternelles

(Attention, gros spoilers à venir sur l’épisode 1 des Anneaux de Pouvoir)

Une lumière intense resplendit au loin. Elle semble augurer la promesse d’un paradis éternel. Dans le premier épisode de la série Les Anneaux de Pouvoir, les portes de Valinor s’ouvrent pour une poignée d’Elfes récompensés pour leur dévouement en Terre du Milieu. On y retrouve Galadriel, sur le point de rejoindre les Terres Immortelles où elle a grandi.

Le roi Gil-galad a décrété que la guerre contre le mal était officiellement terminée. Il invite alors Galadriel et ses compagnons à se rendre à Valinor où ils resteront pour l’éternité. Un grand honneur et une opportunité unique ! La série prend d’ailleurs ici ses distances avec l’oeuvre source. Dans les écrits de Tolkien, Galadriel est bannie de Valinor par les Valar avant d’être graciée bien plus tard pour avoir résisté à la tentation de l’Anneau Unique.

Dans la série, c’est visiblement Gil-Galad qui accorde ce privilège. Il explique d’ailleurs ensuite à Elrond pourquoi il a décidé d’éloigner Galadriel : « Elle a peut-être maintenu en vie par inadvertance le mal même qu’elle cherchait à vaincre ».

À lire > Les Anneaux de Pouvoir : le compositeur du Seigneur des Anneaux est de retour pour la série Amazon

Les Anneaux de Pouvoir : un chant rituel avant le paradis

Alors que la lueur de l’immortalité s’élève dans le ciel, les Elfes entonnent une chanson poignante. Un chant céleste qui est un rite de passage marquant leur arrivée dans le pays des Valars. On voit d’ailleurs que cette transition est très codifiée, les élus retirant leurs armures et leurs armes avant d’embrasser la lumière. Toute cette préparation ritualisée vise à purifier les Elfes qui font en quelque sorte leurs derniers sacrements avant le paradis.

Alors qu’elle s’apprête à goûter à sa récompense éternelle, Galadriel fait toutefois une crise de conscience. Sur le point de se laisser aspirer, elle se souvient des paroles de son frère, décédé, sur la lumière qu’il faut suivre : « Il est parfois impossible de le savoir avant d’avoir embrassé les ténèbres ». Déterminée à poursuivre la mission inachevée de son frère et à mettre Sauron en déroute, Galadriel saute par-dessus bord.

Elle s’éloigne ainsi du paradis lumineux qu’elle n’estime pas encore mériter tant que le mal gronde. Notons qu’elle y retournera finalement des années plus tard en compagnie d’Elrond, Frodon, Bilbon et Gandalf. Toujours au rayon des mystères, découvrez de ce côté une théorie intéressante sur l’identité de l’Étranger.