Accueil » Actualité » Les rayures géologiques observées en Russie par la NASA laissent les scientifiques perplexes

Les rayures géologiques observées en Russie par la NASA laissent les scientifiques perplexes

Le satellite Landsat 8 de la NASA a observé un phénomène plutôt particulier en Russie. Des rayures géologiques ont été aperçues près de la rivière Markha en Sibérie. Le plus étonnant ? Les scientifiques ne sont pas certains des origines de ces rayures.

Après le gigantesque cratère découvert en Sibérie pour lequel les chercheurs ont finalement percé le secret des origines, la région est de nouveau face à un phénomène naturel pour le moins étrange. En effet, le satellite Landsat 8 de la NASA a capturé au cours des années des images prises de la rivière Markha en Sibérie. L’agence spatiale américaine a partagé les images en question sur le site Earth Observatory.

Les rayures géologiques observées en été, automne et hiver
Les rayures géologiques observées en été, automne et hiver – Crédit : NASA Earth Observatory / Landsat 8

On peut y apercevoir une alternance de rayures géologiques sombres et claires des deux côtés de la rivière. Le phénomène est visible tout au long de l’année, mais il est encore plus prononcé en hiver puisque la neige contraste davantage le motif. Mais alors, quelle est la cause de l’apparition de ces rayures ? À l’heure actuelle, les scientifiques n’ont pas encore réussi à se mettre d’accord sur les origines des rayures géologiques en Sibérie qui a d’ailleurs enregistré un record de chaleur l’année dernière.

Le cycle dégel / gel à l’origine des rayures géologiques ?

D’un côté, certains scientifiques pensent que le gel et le dégel sont à l’origine des rayures. En effet, cette région de la Russie est recouverte du pergélisol (aussi appelé permafrost en anglais) pendant 90 % de l’année. Les scientifiques ont alors expliqué que le cycle dégel / gel peut causer des motifs circulaires ou rayés comme cela a déjà été prouvé dans une étude publiée en janvier 2003 dans la revue Science.

Durant un tel cycle, les sols et les pierres sont naturellement triés, ce qui explique l’alternance de rayures sombres et claires. Néanmoins, ces motifs apparaissent généralement à petite échelle contrairement à ces rayures qui occupent une surface de plusieurs kilomètres carrés.

L’érosion serait-elle responsable de ce phénomène ?

D’un autre côté, des scientifiques affirment que l’érosion est la cause des rayures géologiques. Thomas Crafford qui un géologue de l’U.S. Geological Survey a effectivement déclaré à la NASA que les rayures rappellent un motif qui se trouve dans les roches sédimentaires. Il s’agit du motif de mille-feuille géologique. Selon lui, les rayures plus foncées représentent des zones plus abruptes de roches sédimentaires tandis que les rayures plus claires sont des zones plus plates.

Cette explication corrobore le contraste plus marquant aperçu en hiver puisque la neige se dépose sur les zones plates. Thomas Crafford a également précisé que les rayures s’estompent près de la rivière à cause de millions d’années d’érosion sur les sédiments accumulés.

Pour le moment, les rayures géologiques de Russie restent un phénomène mystérieux qui sera étudié de plus près par les scientifiques afin d’en déterminer l’origine exacte.

Source : FZN