Accueil » Actualité » Des chercheurs percent le secret des origines du gigantesque cratère en Sibérie

Des chercheurs percent le secret des origines du gigantesque cratère en Sibérie

Le gigantesque cratère C17 découvert en 2020 en Sibérie était jusqu’à présent mystérieux. Des chercheurs de l’université Skoltech ont finalement réussi à percer le secret de ses origines qui sont complètement naturelles.

Le cratère C17 découvert en Sibérie
Le cratère C17 découvert en Sibérie – Crédit : Skolkovo Institute of Science and Technology

Un cratère de 30 mètres de profondeur pour 20 mètres de large, ce n’est pas tous les jours que cela apparait soudainement au beau milieu de la toundra. Et pourtant, c’est bel et bien le cas de C17, un cratère découvert en septembre 2020 dans la péninsule de Yamal au nord-ouest de la Sibérie, en Russie. Contrairement aux mystérieux monolithes dont le premier a été découvert dans le désert de l’Utah en novembre 2020, les origines du cratère C17 viennent d’être percées.

Une explosion de méthane est à l’origine du cratère C17

Le cratère C17 de Sibérie a été étudié par des chercheurs de Skoltech qui est une université privée russe en partenariat avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Pour la toute première fois, ils ont pu analyser le cratère dans sa forme initiale avant qu’il ne s’érode ou contienne de l’eau.

Pour y parvenir, un drone a été piloté à l’intérieur du cratère. Le pilote Igor Bogoyavlensky a d’ailleurs révélé que : « Cette étude souterraine du cratère C17 a été la tâche la plus difficile que j’aie accomplie. J’ai dû m’allonger au bord d’un cratère de dix étages de profondeur et me laisser pendre les bras pour contrôler le drone. Nous avons failli perdre l’appareil trois fois, mais nous avons obtenu les données pour le modèle 3D ».

Finalement, les chercheurs ont conclu que le cratère C17 s’est soudainement formé à la suite d’une explosion de gaz dans la péninsule de Yamal en Sibérie qui a battu l’année dernière un nouveau record de chaleur. Le gaz en question est du méthane. En effet, le sol gelé de la région (ce qui est appelé le pergélisol ou permafrost) est un immense réservoir naturel de méthane. Celui-ci s’est dilaté avec le dégivrage et il s’est accumulé dans les couches supérieures du pergélisol. La pression sur le sol a fini par créer une explosion et ce gigantesque cratère.

Enfin, nous connaissons les origines du cratère, mais les chercheurs ne connaissent pas encore celle du méthane qui a provoqué l’explosion. Ils ne savent pas s’il provient de couches encore plus profondes ou de dépôts proches de la surface terrestre.

Source : FZN