Accueil » Actualité » Star Wars : l’hyperespace ne devrait pas ressembler à une traînée d’étoiles

Star Wars : l’hyperespace ne devrait pas ressembler à une traînée d’étoiles

Des scientifiques veulent savoir à quoi ressemblerait vraiment l’hyperdrive de Star Wars. Au lieu de la traînée d’étoiles du film, il devrait y avoir une lueur quantique. Les scientifiques veulent donc reproduire ce phénomène appelé effet Unruh.

Dans la vraie vie, la vue depuis le cockpit du Millenium Falcon serait bien différente de celle de la fameuse scène de Star Wars, épisode V : L’Empire contre-attaque. Au lieu des traînées d’étoiles qui se produisent au moment de rentrer dans l’hyperespace, il devrait plutôt y avoir une sorte de lueur quantique. Pour rappel, l’hyperespace de Star Wars est une dimension alternative qui permet de voyager très rapidement d’un point à un autre de la Galaxie. Pour y accéder, les vaisseaux spatiaux doivent être équipés d’un hyperdrive et dépasser la vitesse de la lumière.

L'hyperespace dans Star Wars
L’hyperespace dans Star Wars – Crédit : Lucasfilm

Ce phénomène spatial s’appelle l’effet Unruh ou radiation de Fulling-Davies-Unruh. Selon sa théorie, un observateur en mouvement uniformément accéléré se retrouvera dans un environnement chaud à une température T. Les fluctuations du vide quantique sont responsables de créer cet effet Unruh. Il a été découvert en 1976, mais les probabilités de l’observer sont minuscules. Il faudrait soit créer d’énormes accélérations dans le vide soit patienter quelques milliards d’années.

À lire aussi> On peut voir le passé dans l’espace, mais jusqu’où ?

Les scientifiques veulent reproduire l’effet Unruh et sa lueur quantique en laboratoire

Des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) cherchent donc un moyen plus rapide et accessible de simuler le phénomène quantique. Vivishek Sudhir, professeur adjoint de génie mécanique au MIT, a déclaré que : « maintenant, au moins, nous savons qu’il y a une chance dans notre vie où nous pourrions réellement voir cet effet ». Pour y parvenir, les scientifiques envisagent de créer un accélérateur géant de particules. Un électron serait accéléré à la vitesse de la lumière et stimulé avec un faisceau laser à des longueurs d’onde de micro-ondes. Cette expérience permettrait d’observer et de mesurer l’effet Unruh.

Le communiqué du MIT explique que « pour produire une lueur suffisamment chaude pour que les détecteurs puissent la mesurer, un corps tel qu’un atome devrait accélérer à la vitesse de la lumière en moins d’un millionième de seconde. Une telle accélération serait l’équivalent d’une force g d’un quadrillion de m/s² ». À titre de comparaison, un pilote d’avion de chasse subit généralement une force g de 10 m/s².

Enfin, Vivishek Sudhir a tenu à prévenir que « c’est une expérience difficile et il n’y a aucune garantie que nous serions capables de la faire, mais cette idée est notre espoir le plus proche ». Si cette expérience réussit et que l’effet Unruh est reproduit en laboratoire, on aura une meilleure idée de ce à quoi pourrait ressembler un voyage dans l’hyperespace de Star Wars.

À lire aussi > Nous allons envoyer un message dans l’espace décrivant nos difficultés écologiques

Source : Space.com