Accueil » Actualité » L’iPhone 15 privilégierait l’autonomie aux performances avec la puce A17 Bionic

L’iPhone 15 privilégierait l’autonomie aux performances avec la puce A17 Bionic

Apple préfèrerait mettre l’accent sur l’autonomie plutôt que sur les performances avec la prochaine puce gravée en 3nm. L’iPhone 15 aurait donc une meilleure durée de vie avec une consommation d’énergie plus efficace.

L’iPhone 15 n’est pas près de sortir avant l’automne 2023, mais il se dévoile progressivement. On connaît déjà une bonne partie de la fiche technique de l’iPhone 15 avec la puce A16 Bionic du modèle Standard et de l’iPhone 15 Plus. Les modèles Pro et Ultra devraient quant à eux être équipés d’un SoC A17 Bionic. Celui-ci devrait être gravé en 3 nm et privilégier l’autonomie aux performances. D’ailleurs, l’iPhone 15 Ultra serait le smartphone le plus cher de l’histoire d’Apple.

Concept de l'iPhone 15 Ultra
Concept de l’iPhone 15 Ultra © Concept Central / YouTube

TSMC qui est le fournisseur de puces d’Apple vient de lancer la production en masse des processeurs basés sur la nouvelle technologie 3 nm. L’iPhone 15 devrait utiliser cette technologie en 2023 comme les prochains Mac équipés de la puce M2 Pro.

Les iPhone 15 Pro et Ultra auront l’A17 Bionic qui nécessite « 35 % d’énergie en moins »

Le passage à la gravure en 3 nm va permettre d’avoir des puces de même taille encore plus puissantes. Apple essaie généralement de trouver un équilibre entre performances et consommation d’énergie avec ses processeurs Bionic. Néanmoins, les puces gravées en 3 nm ont une consommation d’énergie plus efficace. Il faut donc s’attendre à ce que l’iPhone 15 ait une meilleure autonomie.

Comme l’a rapporté Bloomberg, Mark Liu qui est le président de TSMC a affirmé que « ses processeurs 3 nm offrent de meilleures performances que ses puces 5 nm tout en nécessitant environ 35 % d’énergie en moins ». Concrètement, cela signifie que l’iPhone 15 aura toujours de très bonnes performances avec une autonomie nettement améliorée. D’ailleurs, il devrait aussi accueillir un nouveau capteur de Sony pour prendre de meilleures photos en contre-jour.

Enfin, l’A17 Bionic gravée en 3nm sera sûrement réservée aux iPhone 15 Pro et Ultra. Ces deux modèles très haut de gamme bénéficieront donc de la consommation d’énergie améliorée de la nouvelle technologie. Les iPhone 15 et 15 Plus seront probablement alimentés par la puce A16 toujours gravée en 4 nm. Quoi qu’il en soit, même si TSMC semble privilégier l’autonomie aux performances, cela ne signifie pas que c’est aussi la priorité d’Apple pour le prochain iPhone.

Source : phoneArena